ATTENTION !  UNE NOUVELLE  ET TERRIFIANTE GUERRE ENTRE L’ESPAGNE ET L’ALGÉRIE A DÉBUTÉ

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Décidément ce week-end a mal débuté dans les relations algéro-espagnoles ou il y a eu déjà quelques malentendus entre les deux pays

On savait depuis des lustres que l’Algérie a toujours mis son gaz comme monnaie d »échange avec l’Espagne pour lui faire le chantage en contrepartie de laisser libre choix au polisario de bien agir sur son territoire puis de ne jamais se montrer favorable à la Thèse Marocaine dans ce dossier pour pouvoir se servir en luxe en gaz algérien

De plus, on signalera le bras de fer entre l’Espagne et l’Algérie sur les frontières maritimes et l’affront porté aux espagnols sur ce registre de la part des algériens sur la ministre des A/E espagnole Arancha González Laya.

Cependant, on a remarqué que depuis l’an dernier ou l’Espagne a changé de fusil d’épaule sur cette Question du Sahara Marocain, l’Algérie s’est alors montré agressive sur plusieurs volets dont notamment celui du gaz en insistant à vouloir le faire transiter par la Mer Méditerranée au lieu de le faire à travers les terres Marocaines et cette initiative avait soulevé quelques restrictions de la par de notre voisin ibérique qui en a vu une autre vision qui va vers la France et l’Italie plutôt la privilégiant et c’est ainsi que, en plus du choc pétrolier récent et le revirement de la situation sur les Marchés mondiaux, l’Espagne a décidé de réduire ses importations de l’Algérie pour se diriger vers les USA et l’URSS

Et ! Sachant les algériens disposant du « nif » et de revanche car ils s’estiment toujours les plus forts sur tous les plans au monde et qu’ils disposent toujours de la force que n’ont nullement les autres, ils utilisent donc leurs outils de représailles de toujours que sont leurs médias à la solde des locataires du palais El Mouradia et sortent aussitôt leurs griffes et ajustent leurs « canons » vers l’Espagne

Ainsi les algériens viennent d’accuser les Entreprises espagnoles de défaillantes dans la réalisation des projets en Algérie et prennent pour exemple la multinationale Isolux Corsan » qui a échoué à réaliser le projet du tramway de Mostaghanem qui traine depuis des années », le constructeur Duro Feguera «  qui vient de faire l’objet d’une deuxième mise en demeure pour la reprise des travaux et la mise en service avant 2021 de la centrale électrique de Jelfa dont le marché a été contracté en 2014 »

Une façon comme une autre à vouloir plier l’échine à l’Espagne pour qu’elle revoie sa politique actuelle envers l’Algérie mais l’Espagne qui vient de découvrir la réelle vérité sur une Algérie aléatoire en mal de véritables assises économiques et d’une crédibilité qui n’a jamais existée puisque n’appelant point à une confiance concrète et objective …cela a poussé l’Espagne à ne plus compter sur l’Algérie pour ses intérêts et va prendre certainement les décisions qui s’imposent pour riposter à cette sortie « offensive » des algériens qui n’a pas raison d’être…en pareilles circonstances !!!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer