PERSONNALITÉ DU polisario : HAMMATI RABBANI, “LE MINISTRE DE LA JUSTICE” QUI S’EST SOLIDARISÉ AVEC L’INTIFADA DE 1988

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Parmi les dissidents du polisario figure Hammati Rabbani un natif du Sahara Marocain et qui a décidé de rejoindre le polisario dès 1975 comme ses autres camarades du groupe de Rabat qui rêvaient de la « révolution »

Comme tous les autres membres du groupe, il va participer à l’évolution de « l’état de la pseudo rasd » et contractera plusieurs postes de responsabilités dont celui de ministre de la justice pour plus d’une décennie

Hammati fut, néanmoins, très estimé par nos ex détenus qui le voyaient plus proche d’eux, dument sans jamais les confronter dans des situations graves

Hammati, qui ne fait partie de la même tribu de feu le président Abdelaziz et qui s’est solidarisé  avec Omar Hadrami dans les émeutes ( Al Intifada) de 1988 dans les camps du polisario contre la politique de tortures , de mauvaise gestion et la main mise de l’Algérie sur les commandes du polisario…fut tout simplement évincé de son poste et recherché pour trahison

Il réussira à rejoindre le Maroc en 2005 et va révéler que: « Mohamed Abdelaziz, président inamovible depuis 1976, avait toujours décidé de s’entourer de ses proches et prenait ses conseils ou ses ordres à Alger. Ceux qui le contestent sont écartés ou soumis à des enquêtes de sécurité

Alors, j’ai décidé de mettre fin à ma participation à cette dangereuse utopie et je suis rentré… ».

Une décision qui vient confirmer que le polisario est totalement soumis aux ordres de l’Algérie et que tous ceux qui ont fuit les camps pour rentrer chez eux dans leur pays le Maroc ne voulaient plus jouer le role de pantins entre les mains des locataires du Palais El Mouradia

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer