l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens, présente une feuille de route pour la promotion du sport au Maroc …

Mohamed Lokhnati

Dans un communiqué dont une copie nous est parvenue, l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens (ASI), tient à préciser qu’à l’issue d’une réunion tenue à distance entre les membres du comité exécutif présidé par maître Mohamed Belmahi et le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, portant sur l’adhésion de l’Alliance au chantier du nouveau model de développement mené par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et en réponse au cumul important d’initiatives que compte le Parti depuis les années 1970 dans ce domaine, et partant du discours d’orientation présentée par le Secrétaire général et des interactions positives des membres de l’Alliance, le comité exécutif de la l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens annonce à l’opinion publique nationale ce qui suit:

 1- Apprécie hautement toutes les orientations et directives royales pour faire face à la pandémie Covid19, qui grâce à la sagesse et la prévoyance de Sa Majesté, a permis à notre pays bien-aimé d’éviter le pire dans la propagation de cette épidémie, sans oublier la mobilisation nationale exprimée par toutes les composantes du peuple marocain derrière Sa Majesté, que Dieu le protège

 2- Saluer hautement les soldats de premier rang faisant face à cette épidémie, menés par des femmes et des hommes du corps sanitaire avec toutes ses composantes, femmes et hommes de l’administration territoriale, les Forces armées royales, la Gendarmerie royale, les forces auxiliaires, la Sécurité nationale et la protection civile, les femmes et les hommes de l’éducation, les éboueurs, les chauffeurs professionnels, ainsi que toutes les différentes composantes de la société marocaine de responsabilités différentes, animées de patriotisme sincère et à leur tête les militantes et militants Istiqlaliens, élites et bases

 3- Appeler le gouvernement à développer une politique publique claire dans le domaine du sport basée sur le traitement des déséquilibres et la réalisation d’un développement global du secteur dans ses différentes branches, tout en garantissant l’efficacité des projets de tous les secteurs gouvernementaux concernés.

 4- Inviter le comité de vigilance à impliquer d’urgence les équipes sportives, les entraîneurs et les joueurs concernés, dans le but de bénéficier du soutien du Fonds national de lutte contre la pandémie de Corona, pour alléger leurs souffrances dues à l’arrêt des activités sportives dans notre pays.

5- Inviter le gouvernement à créer un mécanisme institutionnel à même de garantir la protection sociale et sanitaire des athlètes, qu’ils soient pratiquants ou ayant arrêté d’exercer, est-ce, à travers la création d’une «Mutuelle Nationale dédiée aux Sportifs Marocains», leur permettant de pouvoir bénéficier d’une couverture sanitaire et sociale, des prestations familiales et des pensions de retraite…

 6- Soutenir toutes les fédérations royales marocaine sportives, qui se sont engagées avec une fibre national élevé, pour faire face aux répercussions et dommages dus au virus «Corona 19», sur toutes les classes sportives, maintenir les conditions financières des sportifs et trouver des solutions à leurs problèmes, de manière à préserver leur dignité humaine.

 7- Appeler le gouvernement à adopter une nouvelle stratégie sportive pour un Maroc post-Corna, qui fait du sport scolaire et universitaire une composante essentielle, une plateforme propice au développement et à l’investissement, à même de le transformer en une force économique qui contribue au développement de l’économie nationale, en totale harmonie avec les différents axes de développement de notre pays.

 8- Considérer le sport marocain comme un facteur fondamental dans l’épanouissement de la personnalité du citoyen, qui acquiert des connaissances scientifiques, des compétences sportives, et lui assure une immunité contre tous les risques de santé, pour un équilibre psychologique et physique, qui fait des générations montantes de futurs champions du monde.

9 – Inviter le gouvernement à garantir la représentation du mouvement sportif marocain dans les institutions et conseils constitutionnels (Conseil économique et social, Conseil Supérieur des droits de l’homme, parlement, Conseil suprême de la jeunesse, et autres conseils nationaux, régionaux et locaux).

 10- Exiger du gouvernement de traduire une initiative bien définie au profit du sport féminin qui garantie le respect du genre et de l’égalité des chances et l’intègre dans la politique publique orientée vers le sport, tout en activant les conventions et lois relatives aux femmes en termes de droits, y compris le droit au sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button