L’ALGÉRIE VIENT DE SE PROCURER 42 HÉLICOPTÈRES M171 sh SOPHISTIQUÉS TUEURS DE CHARS, COMMANDES NUMÉRIQUES,MISSILES LASER « ATAKA » ET DU SYSTÈME « PRESIDENT-S »

HIBAPRESS/RABAT+AGENCES

L’Algérie est toujours harcelé par l’achat ou la récupération des armes de terre comme de l’Air et dans cette perspective, elle s’est souvenue qu’elle a à réceptionner des hélicoptères qu’elle a recommandé auprès de la Russie et a tenue à les récupérer en temps de coronavirus au moment le peuple souffre le martyr avec le manque flagrant de masques

On se souvient que l’Algérie avait été dupée par la Russie sur l’achat de billions de dollars d’armes terrestres, aériennes et sous-marines qui s’étaient avérées de a pure camelote et avait suscité et nécessité alors le déplacement forcé de Bouteflika à Moscou pour réparer l’erreur russe et ainsi furent remis en état de réparations tout l’arsenal acheté en billions de dollars

Aujourd’hui et après trois ans déjà, 42 hélicoptères Mi 171sh de l’armée de l’air algérien ont été mis en état de sérieuse modernisation en Russie avant leur  retour en Algérie.

En plus de la rénovation de leurs cellules, les appareils ont subi une modernisation en profondeur des commandes qui sont passées au numérique avec un cockpit full glass et des systèmes d’armes qui transforme l’innocent transport de troupes en tueur de chars avec l’ajout de missiles à guidage laser Ataka et l’amélioration du système de tir de roquettes.

L’autre amélioration de taille pour ces appareils est l’adaptation du système de défense President-S.

Le programme de modernisation a été géré en Russie par la société Russian Helicopters sur son site d’Ulan-Ude.

 En recevant ces d’hélicoptères Mi 171 modernisés, l’armée de l’air algérienne se dote ainsi d’une escadre d’hélicoptères pouvant effectuer des patrouilles armées et viser des chars à une distance de cinq à huit kilomètres. Ils seront donc un support très appréciable pour compléter la flotte d’hélicoptères algériens d’attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer