JERADA: AMBITIEU PROJET EN VUE?

Une commission relevant du ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable a présenté, mardi à Jerada, un projet pilote portant sur les moyens à même de valoriser les résidus miniers provenant de l’exploitation du charbon dans cette région.
Ledit projet, présenté lors d’une rencontre marquée par la présence des représentants de la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC), d’investisseurs et de directeurs d’établissements publics dans la région de l’Oriental, met l’accent sur les différentes voies de valorisation, notamment l’utilisation des déchets miniers de charbon à Jerada, estimés à environ 25 millions de tonnes, dans la construction des routes, la production des briques, le ciment et le bétonnage.
Pour sa part, le gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet, a souligné que ce projet pilote s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre d’un ambitieux plan de développement socio-économique de la Province, qui comprend des mesures d’urgence et répond aux attentes des habitants en termes notamment d’emploi et de préservation de l’environnement.
L’ambitieux plan de développement socio-économique de la Province de Jerada, dont les grandes lignes ont été dévoilées récemment par le Wali de la Région de l’Oriental, Gouverneur de la Préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, comporte dans son volet lié à l’environnement la réalisation d’une série de projets concernant notamment l’assainissement liquide à Jerada et dans les centres urbains d’Aïn Béni Mathar et Touissit, la création de deux stations d’épuration, la réalisation de centres d’enfouissement et de valorisation (2019-2023) à Laâouinate et d’une décharge pour le stockage et l’enfouissement des cendres émanant des stations thermiques, outre la mise en place de canalisation pour le rejet des eaux utilisées dans ces stations.MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button