MAROC-BERD: PARTENARIAT POSITIF A LONGUE ÉCHÉANCE

Le Maroc est en marche et ne veut pas s’arrêter en bon milieu du chemin. Le Maroc aspire à une Economie forte, à des Entreprises petites et moyennes au calibre très prometteur, ainsi qu’à un Développement Durable plus réaliste. Le Maroc, aussi, a toujours privilégié ses partenariats qui lui passent des intérêts convaincant et c’est pour cette raison que le président de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), Suma Chakrabarti, a réitéré, mardi à Rabat, l’entière disposition de la BERD à poursuivre son accompagnement aux efforts déployés par le gouvernement marocain en vue d’améliorer l’environnement des affaires et de soutenir le tissu entrepreneurial, en particulier les petites et moyennes entreprises.Selon un communiqué du département du Chef du gouvernement, M. Chakrabarti a déclaré, lors de sa rencontre avec le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, que la BERD est également prête à accompagner le leadership marocain dans le domaine des énergies propres et de l’économie verte et à contribuer à la réussite des principales stratégies sectorielles du Royaume.Actuellement en visite au Maroc, le président de la BERD a exprimé sa grande satisfaction quant au niveau de partenariat entre le Royaume du Maroc et la BERD, les investissements au Maroc de cette institution bancaire au cours des dernières cinq années ayant atteint environ 1,5 milliards d’euro, dont les deux tiers ont été alloués au consacré au secteur privé.Le chef du gouvernement a passé en revue une série de réformes économiques et sociales que le gouvernement s’attèle à mettre en oeuvre, notamment en ce qui concerne le renforcement des grands équilibres économiques et l’accroissement de la contribution du secteur industriel au Produit Intérieur Brut à 23% à l’horizon 2020, ainsi que l’amélioration du classement du Royaume dans l’indice Doing Business en vue de se hisser parmi les 50 premières économies d’ici 2020, en plus d’autres réformes ayant un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens.Les deux parties ont aussi évoqué les perspectives de coopération tripartite au profit des pays africains, compte tenu de la position du Royaume au sein du continent africain et de l’expérience importante accumulée en termes d’accompagnement du développement du continent dans le cadre de la politique africaine menée par le Maroc sous la Sage Conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button