LA GUERRE VERBALE DE L’ALGÉRIE CONTRE LE MAROC CONTINUE : QUAND BOUKADOUM VEUT SE FAIRE PASSER POUR JUSTICIER

BABA-HIBAPRESS/RABAT+AGENCES

Encore une fois de plus, l’Algérie vient de démontrer sa vraie face face à la Question du Sahara Marocain qu’elle considère toujours comme « sahara occidental », tout en s’appliquant à mettre en relief que le polisario est le représentant du « peuple sahraoui »,allant même jusqu’à vouloir imposer son point de vue sur ce sujet alors qu’elle a toujours fui la réalité qui se pose effectivement sur le terrain et qui confirme la légalité du Maroc sur Son Sahara et que les Sahraouis de Nos Provinces du Sud dont ceux de Laayoune et Oued Eddahab sont les seuls légitimes représentants du peuple sahraoui car ils les représentent au sein du Parlement, de la Chambre des Conseillers et sur tous les plans pour tous les secteurs nationaux et internationaux ?

Toujours est-il que l’Algérie le veille ou non, le Maroc est dans Son Sahara et y sera jusqu’à l’éternité n’en déplaise aux locataires du palais El Mouradia et les locataires du Quartier de Tagarins à la Casbah d’Alger

Il est aujourd’hui clair que l’Algérie est malade de ce sujet qui lui colle à la gorge et pour se faire une sortie de secours louable pour mieux respirer l’air de la rancune, on sort de temps à autre une intervention « solide » pour vouloir faire image !!!

Ainsi, intervenant lors d’une rencontre de concertation à l’Assemblée Populaire Nationale (APN) Boukadoum, le ministre des A/E de l’Algérie, a évoqué : « les positions de l’Algérie et l’action de sa diplomatie concernant nombre de questions d’actualité, dont la question « du Sahara Occidental », la situation en Libye et la question palestinienne », affirmant que : « la diplomatie algérienne œuvre sur plusieurs axes à la matérialisation de ces grandes orientations, tout en accordant un intérêt particulier à l’Afrique, particulièrement au Sahel et à son environnement immédiat (Maroc, Méditerranée, Sahara Occidental, Europe et Monde Arabe) ».

Dans ce sens, il a réitéré le soutien de l’Algérie au droit du « peuple sahraoui » à l’autodétermination et son appel à accélérer la désignation d’un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara :

« L’Algérie poursuit ses efforts pour sensibiliser la Communauté internationale, particulièrement le Conseil de Sécurité, à l’importance du traitement de cette question qui n’a que trop duré, avec le sérieux et la responsabilité nécessaires, à la lumière des décisions de la légalité internationale et de la doctrine de l’ONU en matière de « décolonisation » ».

Par ce discours si dirigé, Boukadoum et à travers lui les gouvernants de l’Algérie veulent mettre de la pression sur le Maroc et après lui l’ONU mais c’est faisant semblant de ne pas croire que le Maroc a d’ores et déjà acquis Question en sa faveur depuis fort longtemps puisqu’il a auparavant tracé ses limites maritimes internationales jouxtant Son Sahara, s’est acquité de son accord de peche avec l’UE, le monde lui reconnait son plan d’Autonomie comme étant réaliste et crédible, plusieurs pays africains ont récemment ouvert leurs consulats à Laàyoune comme à Dakhla appuyés par tous les pays affiliés à l’ONU sauf l’Algérie et l’Afrique du Sud, le polisario n’étant pas reconnu par la Communauté Internationale !

Aussi, toute réclamation ou observation de la part de l’Algérie n’est que bavardage !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer