ALGÉRIE : LA GUERRE SALE DE MADJER CONTRE BELMADI. LE PEUPLE AVAIT DÉJÀ TRANCHÉ UN JOUR

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Madjer vient de nouveau à faire parler de lui. L’ex sélectionneur des Fennecs n’a pas trop gobé le grand succès réalisé par son successeur chez l’équipe nationale d’Algérie Djamel Belmadi, pour aller lui demander sa part de réussite car, disait-il, lui aussi a laissé sa part d’empreinte et c’est lui qui a monté tout le travail pour Belmadi même s’il n’a pas beaucoup eu de chance « pour avoir travaillé dans des conditions difficiles et compliquées »et que ce dernier n’a fait que continuer ce qu’il avait, lui, entamé auparavant : » avant Belmadi il y a eu des entraineurs en place qui ont laissé leurs empreintes. Ils méritent des remerciements »

Madjer, en manque de publicité depuis des lustres puisque plus personne ne lui donne plus d’importance même chez lui en Algérie ou il fut limogé de chez les Fennecs par le peuple qui ne l’a jamais porté dans le cœur malgré qu’il fut une star indiscutable du football algérien mais jamais un véritable meneur d’hommes, toutes ses essaies s’étaient avérées inconvenables et nulles

Aujourd’hui que Belmadi, porté et soutenu par le peuple, a eu cette exceptionnelle dimension d’un des grands entraineurs du temps moderne et qui a su s’imposer et confirmer sa place de réel technicien qui sait s’en tenir aux bons résultats et des meilleurs performances techniques, tactiques et humaines, le « limité » Madjer en lui en veut et cela ne peut être de la vraie déontologie sportive, du moment que Belmadi a eu le charisme d’un homme qui a su redorer de nouveau le blason aux Fennecs alors que Madjer n’est pas arrivé à s’imposer sur n’importe quel registre de quelle manière que ce soit

Aussi, Madjer aurait pu, du moins, se taire et rester bien loin de telles interventions qui ne font que nuire à sa personne plus qu’aux autres

Belmadi restera cet homme que nous avons tous aimé, que nous avons tous reconnus la personnalité, que nous avons tous soutenus et encouragé la volonté, la confiance en soit et la vision d’un homme qui sait véritablement ce qu’il fait ! Toute autre chose n’est que bavardage cher Madjer, « limogé » même par le polisario dans un certain temps ou il n’a pas pu leur créer « une équipe nationale » !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button