SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Rabat la cérémonie de clôture de la rencontre « Femme et enfant en situation de précarité »

SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, mercredi au Théâtre National Mohammed V à Rabat, la cérémonie de clôture de la Rencontre organisée par l’Union Nationale des Femmes du Maroc et l’Observatoire National des Droits de l’Enfant, sous le thème : « Femme et enfant en situation de précarité ».A l’issue de cette cérémonie, SAR la Princesse Lalla Meryem a posé pour une photo-souvenir avec des enfants représentant plusieurs associations.SAR la Princesse Lalla Meryem est engagé, depuis une trentaine d’années, dans le combat pour la promotion des conditions de la femme et de l’enfant, à travers la présidence de l’Observatoire national des droits de l’enfant et l’Union nationale des femmes du Maroc.Son Altesse Royale mène, à travers ces deux Institutions, plusieurs initiatives qui tendent à rendre justice à la femme et à l’enfant et à leur faire bénéficier de la pleine citoyenneté.A son arrivée au théâtre national Mohammed V, SAR la Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement des forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, la Secrétaire d’Etat chargée de l’Artisanat et de l’économie sociale, Jamila El Moussali, le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, le Procureur général du Roi, chef du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Mohamed Mhidya, le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, et Noureddine Benkhalil, secrétaire général du ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle.SAR la Princesse Lalla Meryem a été, également, saluée par Nadira El Guermai, gouverneur, coordinatrice nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Saad Benmbarek, président du Conseil communal de Rabat, Mohamed Sadiki, président du Conseil préfectoral de Rabat, Meriem Bensalah-Charqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Driss Ouaouicha, président de l’Université Al Akhawayn, Najmeddine Redouane, président du directoire de Barid Bank, Mohamed Hourani, membre du Conseil économique, social et environnemental, Rabea El Merini, présidente déléguée de l’UNFM, Amina Malki Tazi, 1ère vice-présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant, Ahmed Akhchichine, l’un des membres fondateurs de l’Observatoire national des droits de l’enfant, et Amina Oufroukhi, magistrat hors cadre.
SAR la Princesse Lalla Meryem a été aussi saluée par les membres du comité organisateur, ainsi que par le directeur du Théâtre national Mohammed V, Mohamed Benhsain.Créée le 6 mai 1969 par le regretté Souverain feu SM Hassan II, l’Union nationale des femmes du Maroc est une organisation non gouvernementale, reconnue d’utilité publique, en vertu du Dahir 1972, ouverte à toutes les femmes sans distinction aucune.L’UNFM a toujours accompagné la femme marocaine et fait de la promotion de ses conditions son cheval de bataille. De même qu’elle axe ses efforts et ses actions à la lutte contre toutes les formes de précarité dont souffre la femme marocaine à travers des programmes de lutte contre l’analphabétisme, la création de projets générateurs de revenus, des centres de formation e de centres d’écoute et d’accueil des femmes victimes de la violence.Quant à l’Observatoire national des droits de l’enfant, il œuvre depuis sa création en 1995 à la protection des droits de l’enfant tels que reconnus au niveau international, sous différentes approches notamment à travers le parlement de l’enfant et la lutte contre toutes les formes de maltraitance et d’exploitation des enfants.MAP+PHOTO MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button