QUAND L’ALGÉRIE PRÉCONISE LE « DRABNI OU BKA, SBAQNI OU CHKA »…COMME TOUJOURS!

HIBAPRESS-RABAT+AGENCES

Le quiproquo qui s’était installé entre le Maroc et l’Algérie sur « la déclaration » dite inacceptable  du Consul Marocain à Oran à l’encontre de l’Algérie a suscité, bien sur, une intervention rapide de l’état algérien qui lui a donné une toute autre interprétation et à laquelle Abdelaziz Benali-Cherif le porte-parole du MAE algérien a voulu y répondre en voulant mettre le poids algérien dans la balance surtout en réponse à une question de l’APS au sujet de la déclaration faite à la MAP par M.Nasser Bourita, le ministre Marocain des Affaires Etrangères, le 9 juin 2020 dans laquelle il affirme, entre autres, que le rappel du Consul Général du Royaume s’est opéré à l’initiative exclusive de son pays.

Toutefois, le porte-parole du MAE algérien Abdelaziz Benali-Cherif, voulait faire admettre que : « tout en soulignant la volonté de la partie algérienne d’éviter de verser dans toute polémique stérile, a rappelé les démarches, conformes à la pratique diplomatique universelle, entreprises par le Gouvernement algérien pour dénoncer « le grave dérapage » du Consul Général Marocain et appeler la partie Marocaine, dans des termes appropriés et sans équivoque, à prendre les mesures qui s’imposent, lesquelles ne peuvent avoir une autre acception ni autre interprétation que celle du rappel par le Maroc de son Consul à Oran. Cette exigence de la partie algérienne a été réitérée dans des termes clairs et directs à l’occasion des entretiens téléphoniques qui ont eu lieu entre les ministres des Affaires Etrangères des deux pays, suite à cet épisode malheureux ».

Comme toujours, l’Algérie se veut victime des interprétations Marocaines qui lui «  portent préjudice » et se précipite alors à vouloir « mettre les points sur les « I » sans trop tarder, sans vouloir, notamment, faire admettre qu’elle a à jamais été la première à s’attaquer au Maroc sur tous les plans depuis son indépendance à nos jours et les preuves sont légions !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button