L’AUTRE GUERRE DE L’ALGÉRIE : ET SI LE MAROC ÉTAIT DERRIÈRE LA PROPAGATION DES 15 000 ZONES D’OMBRE HABITÉES PAR 8,5 MILLIONS D’HABITANTS DANS TOUT LE TERRITOIRE DES FENNECS ?

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Lors de sa dernière sortie médiatique en conférence de presse, le président algérien Tebboune a reconnu que l’Algérie souffre énormément des zones d’ombres qui se propagent autours des villes et constituent donc un lourd fardeau pour lui, ce qui va l’obliger à s’intéresser au plus haut lieu à ce dossier si compliqué

L’Algérie compte 15 000 zones d’ombres, habitées par 8,5 millions de gens, que la wilaya d’Alger à elle seule  compte 299 zones d’ombre, au même titre que celles des zones situées dans l’Algérie profonde et qui ne disposent parfois même pas de besoins élémentaires tels que le gaz, l’électricité et l’eau.

Tebboune a du pain sur la planche et semble pris de vitesse sur plusieurs registres et, peut-être même, qu’il n’aura pas assez de temps pour résoudre cet épineux problème qu’il va certainement coller, comme à son habitude,  sur le dos «  d’intervention externe ( d’un pays « frère » et « ami ») qui obstrue l’avancement des progrès que veut réaliser l’Algérie pour l’amoindrir et l’affaiblir davantage » !!! Don’t Act !!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button