RAMID ET LA MORT DE SA SECRÉTAIRE NON DÉCLARÉE À LA CNSS : RÉACTIONS CHOCS DU PÈRE DE LA DÉFUNTE

HIBAPRESS- RABAT

Le père de la secrétaire du ministre Mustapha Ramid récemment décédée, a déclaré dans un témoignage qu’il a signé en son nom l’approbation du ministre qui avait alors  chargé sa fille de son vivant de s’inscrire auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, avec la volonté de payer toutes les amendes et arriérées pour tout retard de déclaration.

Le père de la secrétaire décédée a ajouté que sa fille n’a jamais voulu s’enregistrer auprès de la CNSS et refusait de permettre au bureau Ramid de copier ses photos et sa carte d’identité nationale, ce qui a valu à Ramid de payer vers la fin de l’année dernière un montant de 23 millions qu’elle avait déposé sur son compte bancaire avant de tomber malade.

Et le père a ajouté dans le même témoignage signé, hier samedi 20 juin, que le ministre Ramid «a également payé les frais d’hospitalisation de sa fille qui s’élèvent à 67 000,00 dirhams

Le père a acquitté le ministre, affirmant qu’il «n’assume aucune responsabilité pour que sa fille ne soit pas enregistrée auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale», ajoutant: «En mon nom et au nom de ma famille, nous le remercions pour les aides qu’il a apporté à notre fille dont il s’occupait avant et pendant sa maladie, et nous rejetons catégoriquement toutes les accusations portées contre lui à cet égard et condamnons et nions catégoriquement toute atteinte à sa personne .Don’t Act ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button