TEMARA : HISTOIRE DE « BOUCHES À OREILLES » POUR M. HAMMOUCHI

BABA- HIBAPRESS-RABAT

Il est dit que parfois certaines habitudes peuvent être utiles si ce n’est pour apporter du positif ils peuvent, néanmoins, faire éclater le négatif.

Parmi ces habitudes à aspect purement Marocain, on relève le « du bouche à oreille », le « chuchotement » ou le « l’excès du tberguig »  et vice-versa, qui apportent parfois des nouvelles incroyables, réelles soient-t-elles ou erronées, n’en demeure pas moins qu’il faudra bien les tenir véritablement en compte au vue de ne pas tomber dans le non savoir

En effet, il est dit cette semaine qu’ avec l’évènement de coronavirus, un Commissariat principal à Témara du coté de Cheikh Daoui, serait submergé par les citoyens venant de différents lieux à l’instar de Tamesna, Sidi Yahya, Skhirat, Ain Atiq…pour espérer faire valoir les différentes demandes pour leurs différents papiers. Là n’est point le problème bien qu’il en soit un du fait que tous ces gens devraient normalement se faire accueillir chez eux dans leurs localités mais reste que c’est une façon pour la Sureté Nationale de mieux saisir la situation

« La bouche à oreille » parle de l’exigüité des lieux du commissariat ou tout le monde ne trouve pas son aise et ne respecte pas la séparation imposée, puis si jamais un citoyen a besoin à vouloir faire ses besoins il ne trouvera pas les lieux adéquats au vue des énormes défaillances qui existent ou même des fenêtres sont cassées et les chats « de gouttières » peuvent circuler à bon escient y laissant leurs restes, sans pour autant oublier, dit-on, que les ressources humaines sont insuffisantes pour pouvoir subvenir totalement aux demandes des attentes qui les attend et qui sont donc obligées de travailler dans des états psychologiques insoutenables

On entendant ces « bouches à oreilles » dans le café, on se demande si vraiment tout cela est vrai, que les Dépendances de la Sureté Nationale peuvent en arriver là et que M, Hammouchi, le Directeur Général de la DGSN, n’a pas tenu compte de cette situation ou n’est-il pas au courant car les gens chez nous parlent et parlent beaucoup et ne s’arrêtent point à vouloir en vouloir à nos Services de la Sureté Nationale bien que M. Hammouchi, et la DGSN, a fourni des efforts considérables et des réalisations impensables sur tous les plans humains, infrastructures, différentes ressources, encadrement, nouveautés…

Aujourd’hui que la DGSN veut mettre un terme à toutes les rumeurs, il serait bien évident de les faire taire une fois pour toute par mettre plus de lumière sur ces « bouches à oreilles » nous venant de Témara car elles font mal à notre Sureté Nationale.

Faire passer et servir avec loyauté plus d’une cinquantaine de personnes par jour, sur qu’il y aura certains qui pourront toujours porter préjudice à nos Services de notre Sureté Nationale car il y a toujours des mécontents partout qui n’attendent que l’occasion propice pour «  vouloir mettre à nue quelque chose »

Mais au fait ! Pourquoi aller croire ces « bouches à oreilles », puisque finalement elles ne peuvent être assurément vraies ? Pour réflexion toutefois…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button