LE MAROC NOMME UN NOUVEL AMBASSADEUR EN ALGÉRIE AU MOMENT OU LES RELATIONS ALGERO-MAROCAINES TRAVERSENT UNE NOUVELLE PÉRIODE DE FORTES TURBULENCES

HIBAPRESS- RABAT-AGENCES

C’est le moment ou le Maroc a choisi de répondre aux déclarations du président algérien Tebboune qu’il a formulé samedi dernier pour la Chaine TV France 24 ou il stipule que ce sont les Marocains qui ont un problème avec l’Algérie et non l’Algérie qui a un problème avec le Maroc et son Roi!

Pris au vol, c’est donc M. Mohamed Ait Ouali qui est le nouvel ambassadeur du Maroc en Algérie. Il a été nommé hier lundi par SM le Roi Mohamed VI au cours de la réunion du Conseil des ministres. Il remplace ainsi à ce poste M.Lahcen Abdelkhalek.

Cette décision du Souverain Marocain de nommer un nouvel ambassadeur à Alger intervient dans un contexte de tensions politiques entre les deux pays.

Dans un entretien à la chaîne France 24, le président algérien Abdelmajid Tebboune avait notamment déclaré que :

« Jusqu’à présent l’escalade était verbale mais nous constatons que nos frères marocains passent à une autre forme d’escalade »

Le président Tebboune faisait allusion au projet marocain de construire une base militaire avec un centre d’espionnage, près de la frontière avec l’Algérie.

« J’espère que ça va s’arrêter. Nous souhaitons le plus grand bonheur et tout le développement au peuple marocain frère. Nous n’avons aucun problème avec les Marocains. Il semble que ce sont les frères marocains qui ont un problème avec nous. Nous n’avons aucun problème avec le peuple marocain, ni avec le roi du Maroc ».

Tebboune a exclu de prendre une initiative envers le Maroc mais il laisse la porte ouverte à un éventuel dialogue : « Maintenant, si eux pensent qu’il faut prendre une initiative, elle sera la bienvenue. Je pense qu’ils peuvent prendre une initiative qui va clore ce dossier ».

Le Maroc n’a pas, jusque-là,  réagi aux déclarations Tebboune. On relève au passage que les relations algéro-marocaines traversent une nouvelle période de fortes turbulences.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer