APRÈS UN FORT ECHOS DE TAMBOURS ET GOUALS ET UNE GRANDE PUBLICITÉ GRATUITE: FINALEMENT, AIT MENNA LE PRÉSIDENT DU CHABAB MOHAMMEDIA S’OCTROIE LES SERVICES DE EL MOURABIT EX OCS

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Ces derniers temps a surgi tout subitement sur la scène sportive nationale le nom Mohamed El Mourabit, un joueur de l’OC Safi, qu’on a vite fait d’en faire une nouvelle star du fotball national alors qu’il n’en est rien du tout au vu de son palmarès si faible et nul

En effet, ce joueur qu’on a voulu à tout prix mettre en évidence a débuté à l’OCS en 2015 et en 98 matchs qu’il a joué jusqu’à aujourd’hui, il n’a marqué que trois buts seulement dont un cette année en Coupe Arabe . Un joueur simple de milieu de terrain qu’on a voulu projeté sous les projecteurs alors qu’il n’ a été dans sa carrière qu’une fois international U-18, 5 fois U-20 ( 01 seul but) et 2 fois Olympique…C’est dire que le joueur n’a pas encore muri pour devenir le semblable d’autres internationaux huppés

Ce joueur né en 98 a été trop plebescité pour la publicité gratuite de certains « samsara » qui voulaient en tirer le meilleur profit de son transfert car son contrat est arrivé à terme avec l’OCS et ont véhiculé une campagne permanente et pleine de « gloire » à l’encontre du joueur tout en incitant le Raja à entrer sur la ligne pour espérer s’octroyer ses services mais les Verts avec leur grande expérience dans ce domaine si « ingrat » ne sont pas tombés dans le piège et ont désisté l’offre, alors estimée à Un Milliard ou 9 00 Millions de centimes, ce qu’a décliné le Raja car le joueur ne mérite pas ce pactole

Dans la foulée et pour jouer la doublure des « Samsaras », le président du Chabab de Mohamedia Hichal Ait Menna, qui joue l’intermédiaire du Wydad a trouvé utile de faire signer El Mourabit auprès du SCCM pour disait-il l’approcher de son ex entraineur à l’OCS et actuel du Chabab Benhachem. Une façon comme une autre de dire qu’il est le seul capable de réaliser ce transfert qu’il pourra par la suite d’ici l’an prochain de le céder au WAC sous forme de prêt et ensuite définitivement comme il aime faire semblant d’un nouveau et pratique jeu qu’il pratique avec intelligence et tromperie

Aujourd’hui, Ait Menna est heureux de sa nouvelle recrue et espérons qu’il puisse lui être bénéfique pour que le Chabab, un club que je chéris trop depuis les sixties ayant vécu de près de vrais grands présidents à l’image notamment des Haj Regragui, El Moutaouakkil ( champion 79/80), Ait Menna Père…etc.

Bonne chance au SCCM, bonne chance à El Mourabit…L’avenir nous fera découvrir la réelle vérité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer