LA BATAILLE DU BARRAGE DE LA RENAISSANCE SUR LE POINT DE S’APAISER AVEC LA MÉDIATION ÉRYTHRÉENNE ?

HIBAPRESS-RABAT(AGENCES

Hier samedi 18 Juillet au matin, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed s’est rendu en visite officielle en Érythrée, en compagnie du président de la Chambre éthiopienne des Représentants et de son ambassadeur.

Les sujets de discussion vont porter notamment sur le dossier controversé du Barrage de la Renaissance, qui provoque des tensions entre l’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan et dans lesquelles le président érythréen Issayas Afewerki serait surtout porteur d’une proposition de compromis

Cette rencontre survient, entre autres, quelques jours après le deuxième voyage officiel de l’année du président érythréen Issayas Afewerki en Égypte, où il a rencontré son allié de toujours, le président égyptien Abdelfettah Sissi :

L’Erythrée est en effet bien placée pour jouer les bons offices entre l’Égypte et l’Éthiopie. Membre observatrice de la Ligue Arabe, elle se félicite de ses très bonnes relations avec l’Égypte, qui brigue par ailleurs une base navale dans les îles érythréennes de la Mer Rouge.

Une médiation réussie dans le dossier du barrage éthiopien si controversé serait donc un beau « coup » pour l’Erythrée. Elle soulagerait la forte pression pesant sur son allié éthiopien Abiy Ahmed, montrerait son utilité pour l’Égypte et Sissi, le Soudan et l’Éthiopie. Elle marquerait également un nouveau pas dans la réintégration de ce pays, d’ordinaire isolé, dans le jeu politique régional.

Un mini-sommet de l’Union Africaine (UA) doit par ailleurs se tenir mardi 21 juillet, à l’initiative du président en exercice de l’UA, le sud africain Cyril Ramaphosa. Ce sommet par vidéoconférence doit être consacré à la bataille autour du barrage de la Renaissance. Le président sud-africain doit alors lui aussi faire une proposition pour tenter de résoudre le différend entre l’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button