DEBAT:LA LUTTE CONTRE LES MEDICAMENTS FALSIFIES EN AFRIQUE

Des décideurs et experts africains et internationaux sont en conclave à Skhirat pour débattre du problème des produits pharmaceutiques contrefaits et de ses répercussions sur la santé, à l’occasion des 2-èmes Assises nationales du médicament et des produits de santé, qui se sont ouvertes vendredi, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.Réunis dans le cadre cette rencontre de deux jours, initiée par le ministère de la Santé, sous le thème « La lutte contre les médicaments falsifiés en Afrique », plusieurs ministres africains de la santé, de hauts responsables de l’Union africaine (UA), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), d’instances internationales opérant dans le domaine de la contrefaçon, de représentants de différentes autorités réglementaires du médicament et de l’industrie pharmaceutique et de la société civile se pencheront également sur les facteurs facilitant la production et la circulation de médicaments contrefaits, notamment l’absence d’une législation appropriée, la faiblesse des autorités nationales pharmaceutiques, l’application inadéquate des lois et des sanctions insuffisantes. Cette conférence d’envergure continentale et internationale, qui fait suite aux Hautes Instructions Royales en matière de coopération sud-sud, vise à inciter les pays africains à se doter des instruments juridiques nécessaires et à pénaliser la contrefaçon des médicaments et des produits de santé, à identifier les défis auxquels sont confrontés les pays africains en ce qui concerne la lutte contre la contrefaçon des médicaments et produits de santé et à proposer des solutions pour relever ces défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button