« LES SEPT PATRONS DE MARRAKECH » D’HENRI DE CASTRIES FINALEMENT TRADUIT EN ARABE : UNE OCCASION PROPICE DE DÉCOUVRIR TOUT SUR LES « SABAATOU RIJAL »

HIBAPRESS- RABAT

Plusieurs personnes n’ont pas connaissance de ce que sont les « Sept Patrons ou Saints de Marrakech », si vraiment ils ont existé, vécus réellement à Marrakech, ce que fut leur vie et leurs cultures !

On sait Marrakech est très renommée par ses « Sept Saints » mais beaucoup ne savent rien sur eux. Aujourd’hui donc, ils peuvent en savoir plus avec la traduction du livre de Henri de Castries, qui vient d’etre éditée par la Fondation Afaq pour les études, l’édition et la communication dans le cadre de la série » Mourrakouchiates »

Traduit en arabe par le professeur Mohamed Zekraoui, cet ouvrage de format moyen (109 pages) présente les sept « patrons » (Rijal) de Marrakech, en citant leurs noms, leurs lieux d’enterrement, lieux de naissance (si disponible) et de décès, ainsi qu’un aperçu sur leurs biographies et leurs qualités en termes de sainteté, en se basant sur la chronologie historique (du plus ancien au plus récent).

La traduction du livre est scindée en quatre sujets portant sur « les walis (saints) dans l’Islam », « les sept patrons de Regraga », « les sept patrons de Marrakech : Cadi Ayyad, Imam Souhaïli, Sidi Youssef Ben Ali, Abou Al Abbas Essebti, Sidi Mohamed Ben Sliman El Jazouli, Sidi Abdelaziz Ettebbaa, Abdellah Ben Ajjal El Ghazouani, et « l’ordre de visites des sept tombeaux » (maqamate), outre l’index des sources et des références.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer