Allemagne : Recul historique du PIB

Hibapress

L’économie allemande a enregistré au deuxième trimestre de l’année en cours une baisse historique de 10,1% de son produit intérieur brut (PIB), en raison des mesures prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus.

Il s’agit du « pire recul de l’indicateur depuis le début des mesures trimestrielles du PIB en Allemagne en 1970 », bien plus que le précédent record de -4,7% du premier trimestre 2009, au plus fort de la crise financière, selon l’Office fédéral des statistiques, Destatis.

« Au deuxième trimestre 2020, autant les exportations, que les importations de biens et de services ont plongé massivement », ajoute l’Office dans un communiqué, précisant que sur un an, le PIB recule de 11,7% en données corrigées de l’inflation.

La première économique européenne a paralysé la production de nombreux secteurs en raison du Covid-19, ce qui a considérablement ralenti les échanges et porté atteinte à la consommation.

En avril, au plus fort des restrictions, la production manufacturière, pilier de la première économie de la zone euro, a connu une chute historique de 17,9%. Les commandes à l’industrie ont fléchi de 25,8% et les exportations se sont, elles, effondrées de 31,1%.

Le gouvernement allemand prévoit un retour de la croissance au plus tard à partir d’octobre, et un rebond de 5,2% dès 2021, ainsi qu’un retour aux niveaux de production d’avant-crise en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer