Safaa Baraka, une histoire de réussite et d’humilité

Hibapress / El Guennouni

Chaque succès à son histoire. Le succès est rarement le résultat d’un seul geste spectaculaire. Il est plutôt la conséquence d’efforts quotidiens sur une longue période. C’était le cas pour Safaa Baraka, la réalisatrice marocaine, qui n’a ménagé aucun effort pour exceller dans son travail tout au long de son  parcours professionnel.

En tant que réalisatrice, Safaa Barake a la responsabilité de coordonner toutes les étapes du tournage de la production  que se soit  pour une émission de télévision, d’un court  métrage ou d’un long métrage. Elle doit superviser tous les aspects tant techniques (régie, caméra, son, éclairage, montage, etc) que les aspects artistiques (mouvements et répliques des comédiens ou des animateurs), ainsi que tous les aspects organisationnels (recherche, élaboration du contenu ou adaptation du scénario, personnel affecté à la production, etc). Ce sont des tâches complexes qui demandent de la rigueur professionnelle.

Diplômée en Audiovisuel option Montage à l’Institut Supérieur Industriel de Casablanca (ISIC), et disposant d’une licence professionnelle en journalisme audiovisuel à l’institut de Journalisme et des Métiers de la Télévision, elle a travaillé pendant 12 ans chez Ali’n Productions, société de renommée dans le domaine. Elle a pu réaliser plusieurs grands projets, du simple montage à la grande réalisation.

Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent  les sitcoms, Lcooperatif, Hay Lbahja et Lbahja Tani, qui a battu le record national de taux d’audience en prime time sur la 2e chaine marocaine. Elle a également réalisé les téléfilms Dakirat Al Hob et 3awdat al madi ainsi que le mini-documentaire Moussem Moulay Abdelah Amghar 2016.

En 2015, elle décide de créer en collaboration avec son mari, le réalisateur Rabii Chajid, sa propre société de production audiovisuelle, zoomprod.ma, dont elle prend la gérance. Cette société qui a pu en très peu de temps faire sa place dans le secteur et travailler avec des clients de prestige, tel que la Banque populaire, la banque Crédit du Maroc, M2T, disconnected, la banque atlantique, scoop com, public events, K events….

Au cours de sa carrière, elle a reçu deux distinctions, notamment le Prix du meilleur montage pour le documentaire My Land de Nabil Ayouch lors du festival national de Tanger 2011 ainsi que le Prix du meilleur montage pour l’émission enfantine Wlidates Al Maghreb à l’occasion du festival de la télévision arabe du Caire 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer