DISPUTE AUTOURS DU BARRAGE DE LA RENAISSANCE SUR LE NIL BLEU : TOURNANT DÉCISIF DEMAIN POUR L’ÉTHIOPIE, L’ÉGYPTE ET LE SOUDAN

HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

Une nouvelle décision vient d’être prise, hier dimanche, lors d’une visionconférence qui a réunie les ministres des Affaires Etrangères des trois pays concernés par le problème du Barrage de la Renaissance sur le Nil Bleu l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie, qui a déjà entamé la construction de son Barrage et son remplissage

Cette visionconférence s’était étalie sous l’égide de l’Afrique du Sud, qui assure actuellement la présidence en exercice de l’UA

Samedi déjà, l’Egypte et le Soudan avaient affiché leur « optimisme » sur l’issue des négociations avec l’Ethiopie.

Ces tractations entamées il y a plusieurs mois avaient été suspendues deux semaines à la suite de l’exigence d’Addis-Abeba de lier la gestion du barrage à une renégociation sur le partage des eaux du Nil bleu.

Demain mardi donc, chaque pays va présenter ses propositions avec l’objectif d’aboutir à un document unique.

L’Egypte et le Soudan considèrent qu’ « Il est important d’arriver à un accord qui garantisse les droits et les intérêts des trois pays selon l’accord de principe signé en mars 2015, un accord qui doit inclure un mécanisme pour résoudre les disputes qui pourraient surgir entre les trois pays ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button