ALGÉRIE-MAROC/ QUESTIONS RÉGIONALES : BOUKADDOUM BOUGE, BOURITA ATTEND AU TOURNANT

BABA-HIBAPRESS-RABAT

Le ministre algérien des A/E semble retrouver la forme en bougeant ici et là durant cette semaine ou après sa visite éclaire chez les putschistes maliens, va devoir se rendre en visite officielle en Turquie aujourd’hui mardi

L’Algérie, très préoccupé par les dossier malien et libyen, tente d’apaiser les tensions et vouloir jouer ce contributeur « modeste » qui se prête à toutes les éventualités « politiques » pour résoudre les cas de figures qui se présentent sur le terrain

Hier encore, Sabri Boukaddoum a jugé sa présence au Mali comme étant une sérieuse option pour l’Algérie d’autant plus que : » Le Mali est un pays extrêmement  important pour nous et tout ce qui concerne le Mali nous concerne aussi » dixit Boukaddoum !

Dans l’autre volet, l’Algérie a choisi la « voie » turque sur le registre libyen et non russe que l’Egypte a suivi et entre les deux, l’Algérie brade le drapeau politique au moment ou l’Egypte vise le militaire et c’est ainsi que Boukaddoum veut survoler les débats pour que ce dossier ne sorte point de sa vision onusienne qui lui veut un but politique comme établi dans les traités de Skhirat

Aussi, Boukaddoum s’investi ces derniers jours dans sa course effrénée vers la « paix » et ne ménage aucun effort pour espérer trouver à l’Algérie une meilleure sortie sur ces deux points au moment ou notre ministre des A/E à nous Marocains dort encore sur ses lauriers et attend, comme à son accoutumée, le moment opportun pour sortir de l’ombre mais cette application n’est plus plausible tant que les autres bougent et nous on attend au tournant. Mauvais jeu !!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button