DGSN : ORDRES FERMES QUANT À LA STRICTE APPLICATION DES DISPOSITIONS LÉGALES ET ORGANISATIONNELLES DES UNITÉS TOURISTIQUES

HIBAPRESS-RABAT-DGSN

M.Boubker Sabik, le porte-parole officiel de la DGSN, a révélé au cours d’une rencontre avec la presse tenue, hier mardi, à la Préfecture de Police de Casablanca que : « Le Directeur Général de la Sûreté Nationale a donné des ordres fermes quant à la stricte application des dispositions légales et organisationnelles se rapportant aux unités touristiques, de manière à faire respecter l’état d’urgence sanitaire et lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus. Lesdites instructions et les mesures y afférentes visent à préserver la santé des citoyens, garantir la mise en œuvre appropriée des règlements régissant le fonctionnement des hôtels, des restaurants classés, des cafés et autres unités touristiques, en plus de l’application rigoureuse des dispositions de la loi relative à l’entrée et au séjour des étrangers sur le territoire national ».

M.Boubker rappellera que la Préfecture de Police de Casablanca a réalisé 54 descentes, en l’espace d’une semaine, dans des établissements touristiques et hôteliers, ayant permis la constatation d’infractions juridiques et d’éléments constitutifs d’actes criminels et qu’un total de 118 infractions a été enregistré suite à ces opérations

Les irrégularités à caractère organisationnel ont été soumis aux autorités compétentes, tandis que celles à caractère juridiques ont fait l’objet d’investigations diligentées par la Brigade préfectorale de la Police Judiciaire, avant leur présentation au Parquet compétent.

Les services de la Sûreté Nationale de Casablanca ont procédé, jusque-là, au contrôle de 49 restaurants avec débit de boissons alcoolisées et 117 cafés, notamment dans le secteur de la corniche d’Ain Diab.

Un gérant d’un hôtel a été placé en garde à vue, après la saisie dans son établissement de 108 vignettes fiscales falsifiées, 22 bouchons scellés par un faux cachet des Douanes, 11 bouteilles d’alcool de contrebande, entre autres, à côté de l’arrestation de quatre clients de nationalité algérienne résidant d’une manière illégale dans le Royaume depuis 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button