NASSER BOURITA REND LA MONNAIE À L’ALGÉRIEN SABRI BOUKADDOUM…AUPRÈS DES USA POUR LA CONSOLIDATION DES PRIVILÈGES ET DE L’IMMUNITÉ DIPLOMATIQUES

HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

Au moment donc ou le ministre algérien Boukaddoum s’active au Mali et en Turquie avec une véhémence tolérée même chez les putschistes militaires maliens et au moment ou on a reproché à notre ministre Bourita sa léthargie continue ( voir article d’hier), voilà qu’il n’a pas tardé à refaire surface au moment ou l’on ne l’attendait guère et auprès de qui ? Auprès des USA qui tirent les ficelles de tout ce qui bouge dans le Monde

Aussi, on pourra dire que notre illustre et jeune ministre des A/E sait quant et comment agir ! Bravo

Dans ce contexte précis, M.David Fischer, ambassadeur des Etats-Unis à Rabat et M. Anas Khales, ambassadeur, directeur du Protocole au ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, viennent de parapher un accord bilatéral relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques.

L’accord vise à garantir le fonctionnement efficace des représentations diplomatiques des deux parties.

Les dispositions de cet accord prévoient ainsi que chacune des parties accorde aux fonctionnaires consulaires de l’autre partie, ainsi qu’à leurs familles, les privilèges et l’immunité prévues dans les articles 29 à 36 de la Convention de Vienne concernant les Relations diplomatiques.

Dans un entretien en visioconférence peu avant la signature de cet accord, les deux ministres des A/E Marocain et Américain MM. Bourita et Pompeo se sont félicités du partenariat stratégique séculaire et durable unissant le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique.

A cette occasion, M. Pompeo a remercié le Maroc pour les efforts déployés en matière de Santé publique au bénéfice du Continent africain, lesquels efforts ont une importance cruciale eu égard à la pandémie du COVID-19.

Le Chef de la diplomatie américaine a également salué le programme de réformes audacieux et de grande portée mis en œuvre sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, depuis Son accession au Trône.

Cet entretien a été aussi l’occasion pour M. Pompeo de faire part de son intérêt à l’égard des positions Marocaines concernant la crise libyenne, et de saluer les efforts du Maroc dans le combat commun contre le terrorisme.

La signature de cet accord s’inscrit en droite ligne avec la longue tradition des liens séculaires qui unissent le Maroc et les Etats-Unis, marquée par une vision commune de la paix, la tolérance et le vivre-ensemble, et une lutte contre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme.

Elle vient consolider les relations bilatérales entre Rabat et Washington, et raffermir la volonté des deux pays d’œuvrer ensemble pour faire face aux différents défis du 21e siècle, et à promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité des deux peuples.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button