Retour à l’école : L’exemple asiatique à suivre ?

Hibapress

Depuis le lundi 7 septembre, des millions d’élèves ont repris les cours. Avec plus de 80% des parents, voulant une reprise en présentiel, le retour vers les écoles s’annonce être un challenge important à relever par le gouvernement.

En Asie, plusieurs ont fait le choix du « retour à l’école » pour leurs élèves. La Chine a opté pour « une rentrés scolaire ultra-sécurisée. Encadrés  par les forces de l’ordre, les élèves sont obligés de porter un masque continuellement, ainsi que d’observer une certaine distance entre eux. L’entrée au bâtiment passe obligatoirement par une désinfection des mains puis par un détecteur thermique afin de vérifier leurs température. A Shanghai, seul les lycéens en dernière année ont été autorisés a reprendre les cours afin de se préparer pour le concours d’entrée aux universités chinoises. Enfin, toutes les infrastructures ont été repensées et adaptées, afin que les élèves et professeurs puissent respecter la distanciation sociale.

Les écoles japonaises ont aussi repris. Les mesures restent similaires, avec l’imposition des masques, ainsi que la mise en place de bouclier en vinyle afin de mieux protéger les enfants. Ainsi, sur 1794 établissements scolaires, plus de 1710 ont rouvert leurs portes. Plusieurs formations ont été mises en place pour les professeurs japonais, afin de maîtriser une nouvelle « pédagogie en temps de crise ». En effet, selon le gouvernement japonais l’un des grands enjeux lors de cette reprise scolaire, est l’acquisition par les élèves des réflexes de distanciation. Enfin, l’objectif de la structure pédagogique japonaise est aussi la santé mentale et émotionnelle des enfants, qui ont vécu une période particulièrement difficile pendant ce confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button