Un juge reporte l’interdiction de TikTok aux Etats-Unis

Hibapress

Un juge fédéral a bloqué l’interdiction de TikTok aux Etats-Unis, accordant un sursis temporaire à l’application chinoise de partage de vidéos très populaire.

Lors d’une audience téléphonique au tribunal dimanche, les avocats de TikTok ont fait valoir que la décision de l’administration américaine enfreignait la liberté d’expression et les droits à une procédure régulière.

John Hall, un avocat de TikTok, a déclaré que l’application, qui compte quelque 100 millions d’utilisateurs américains, est une « version moderne d’une place de ville » et que la fermer équivaut à faire taire la liberté d’expression.

L’action de la Maison Blanche aurait forcé TikTok à être retiré des magasins d’applications pour smartphone, ce qui signifie que les nouveaux utilisateurs ne pourraient pas la télécharger, tandis que ceux qui l’ont déjà seraient privés de mises à jour, la rendant non fonctionnelle à terme.

Dans un communiqué, le réseau social a déclaré être heureux que le tribunal se soit rallié à ses arguments juridiques.

« Nous continuerons de défendre nos droits au profit de notre communauté et de nos employés. Parallèlement, nous maintiendrons également notre dialogue permanent avec le gouvernement pour transformer en un accord notre proposition, que le Président a approuvé de façon préliminaire le week-end dernier », a réagi une porte-parole de TikTok.

À la suite de cette décision judiciaire, l’administration Trump a annoncé qu’elle reporterait l’interdiction prévue de l’application, mais s’est engagée à poursuivre la bataille juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer