ADIEU LE RUGBY MAROCAIN!!!L’UNION ARABE DE RUGBY GÉLE L’ADHÉSION DU MAROC, APRÈS SA SUSPENSION PAR LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE RUGBY  ET L’UNION AFRICAINE

HIBAPRESS-RABAT

L’Union Arabe de Rugby a décidé de suspendre la Fédération Royale Marocaine de Rugby et de geler son adhésion à l’Union Arabe de Rugby.

Elle a par conséquent écrit à M. Othman El Firdaous, ministre de la Jeunesse et des Sports, pour l’informer de sa décision après la réunion de son Bureau Exécutif, qui s’est tenue via la technologie vidéo-visuelle.

L’UAR a justifié sa décision, après que la FRMR ait été sanctionnée par la Fédération Internationale de Rugby et l’Union Africaine.

L’UAR a, d’autre part, appelé le ministre Marocain de la Jeunesse et des Sports à intervenir pour restaurer la légitimité de la FRMR et redorer ainsi les gloires du rugby Marocain depuis son époque antérieure.

La Fédération Internationale de Rugby , de son coté, a approuvé la décision de l’Union Africaine qui a considéré son assemblée générale tenue en mars comme nulle.

La Fédération Royale Marocaine de Rugby n’est plus membre de la Fédération Internationale de Rugby, après la décision de cette dernière de geler son adhésion et d’interdire la participation des équipes marocaines féminines et masculines à toute compétition officielle jusqu’à ce que le statut de la Ligue soit réglé.

Il a également été décidé de suspendre pour cinq ans l’ancien président de la FRMR Taher Boujouala, et de dissoudre le nouveau Bureau Fédéral qui a été nommé au cours du mois de mars, et qui est dirigé par Idriss Boujouala, frère de Taher Boujouala.

L’Union Africaine avait déjà condamné la Ligue Marocaine avec le même châtiment, début mars dernier, avant que l’appel de la décision ne soit rejeté.

Par ailleurs, la Fédération Internationale a critiqué la faible coopération de la Ligue Marocaine avec lui dans « l’enquête », soulignant qu’il disposait de « documents rédigés principalement en langue arabe », et le fait de ne pas avoir reçu Steve Neal, le Délégué de la Fédération Africaine de Rugby, qui se rendait au Maroc pour rencontrer les responsables du sport de rugby.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button