HAD SOUALEM : IL SUIVAIT AUTREFOIS LE MAUVAIS CHEMIN. AUJOURD’HUI RÉPENTI, ADIL BAGHDAD DONNE L’EXEMPLE EN INVESTISSANT DANS UN LUXUEUX CAFÉ HAJAR BAGHDAD

BABA-HIBAPRESS-RABAT

Quand on veut, on peut ! C’est une question de volonté, de savoir faire, de croire à ses idées et nulle autre chose

Il est des jeunes qui ont surmonter bien de pires difficultés pour pouvoir vouloir se faire une nouvelle vie et se créer une ingénieuse place dans la Société, cette même Société qui leur avait volé un jour leurs rêves et leurs désirs pour les jeter en pâture à la délinquance,  autres mœurs incontrôlées et à la totale dérive sauf que certains ont pu se remettre et reprendre ainsi le bon chemin

Parmi ces jeunes auxquels on avait volé leur jeunesse, le loyal Adil Beghdad, issue d’une famille honorable et très estimée à Had Soualem, région de Casablanca, village paisible et dans lequel il a de nouveau cherché à ressusciter en créant un projet gigantesque et de grande qualité en l’occurrence un luxueux Café majestueux aux normes internationales qu’il a baptisé au nom de sa fille Hajar car il faut le rappeler, Adil a quatre enfants et jouit d’un respect observé ici à Had Soualem grâce notamment à sa gentillesse, son amabilité, sa modestie et sa disponibilité

Aujourd’hui, Adil entend investir dans ce Café de luxe afin de se garder bien loin de tout approche de l’interdit auquel il a gouté un jour mais qu’il a généralement écarté de sa mémoire pour se donner à de mieux et consacrer sa vie, désormais, au besoin des autres

(SUR LA PHOTO: AU BON MILIEU, HAJAR BAGHDAD LA FILLE DE ADIL ET DONT LE CAFE PORTE LE NOM)

Notons que Adil a su se tenir droit, tout en confirmant la confiance qu’il a pu implanter dans son environnement mais aussi de la part de la Fondation Mohammed VI pour l’Insertion qui a toujours était aux cotés de ceux qui veulent se repentir pour toujours, chose faite avec Adil qui ne veut plus s’accoler au passé mais veut s’ouvrir de nouveaux horizons pleins de bonnes choses, un avenir prometteur pour lui, pour sa femme, ses enfants et surtout pour sa mère Haja Khadija qui semble aujourd’hui tranquille sur le devenir de son fils Adil

Adil vien de donner le bon exemple, surtout dans un lieu comme Had Soualem ou l’on peut dériver à n’importe quel moment

Adil Beghdad est plein d’ambitions, pour peut qu’on le laisse tranquille, vaguer à ses nouvelles occupations des plus saines ! A bon entendeur salut !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button