SALÉ – ALMOHIT – LAAYAYDA- LOT ABOUAB SALA: UNE RÉUNION DE PARTAGE ENTRE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LE PRÉSIDENT DE L’ARRONDISSEMENT : VOICI LES PROBLÈMES DÉBATTUS ET LES CONCLUSIONS RETENUES

Photo.. au centre  le président de l’Arrondissement Azz Al Arab , à droite  Abou Zakaria Hassan  et à gauche Najib

HIBAPRESS-SALÉ-ABOU ZAKARIA HASSAN

Avant-hier Mardi 13/10/2020 une rencontre  avait eu lieu entre des activistes de la société civile du Lot Abouab Sala et M. Azz Al Arab, président du Conseil de L’ Arrondissement Laayayda – Salé.

Au cours de cette entrevue, un certain nombre de points ont été étudiés, dont notamment le plus important qui fut la revendication du placement de la rue Ibrahim Al-Khalil, l’entrée principale de Lot Abouab Sala Al Mohit, le pavage de l’espace de la Mosquée, le phénomène des chiens errants, la fermeture de certains canaux de cours d’eaux usées, l’ajout de conteneurs de grande taille de la société Ozone, l éclairage public de la route  de Bouchouk et l’ouverture de la bibliothèque publique et construction d’un dispensaire urbain.

Dans sa réponse à ces demandes, Mr Azz Al Arab a affirmé que la Bibliothèque culturelle avait récemment fait l’objet d’une signature d’une loi-cadre de la Commune  selon laquelle la bibliothèque avait été remise à la Direction Générale de la Sureté Nationale pour être utilisée comme Commissariat de Police

Quant aux deux terrains appartenant au ministère de la Santé, il a confirmé  la construction prochaine d’un dispensaire urbain

Concernant la route de Bouchouik, il a déclaré que ce problème sera bientôt résolu, ainsi que l’aménagement de l’espace de la Mosquée, qui nécessite néanmoins l’approbation de Délégué du ministère des Affaires Islamique

Pour les chiens errants, un effort est consenti dans ce sens et il n’est que question de temps

D’autre part, l’affaire des flux d’eaux usées est une alternative de coordination entre L’Arrondissement et les éléments de la société civile qui aura lieu bientôt pour déterminer les sites touchés

Le problème des terrains de proximité, des établissements d’enseignement et l’espace en face du marché modèle de proximité seront répartis dansle Lot Aboub Sala

Enfin le président du Conseil de L’ Arrondissement Laayayda a conclu qu’il n’y avait pas de budget et que L’Arrondissement  devait rationaliser les dépenses déclarant, par exemple, que le budget 2020 de L’ Arrondissement n’avait reçu qu’un tiers et que jusqu’en octobre 2020, elle n’avait pas reçu les deux tiers restants, soulignant que l’ Arrondissement travaille sur des programmes de démocratisation, un travail des plus sérieux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button