AFRIQUE: LES FUITES DE CAPITAUX COUTENT …80 MILLIARDS/AN

L’Afrique est un immense réservoir de capitaux tous genres, dont les revenues ne correspondent point aux normes prescrites, tout simplement parce que la plupart des ressources sont condamnées à la fuite vers d’autres horizons. Il était donc temps pour que la Secrétaire Exécutive de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, exhorte les ambassadeurs africains accrédités à Addis-Abeba à encourager leurs pays à adhérer à la transparence fiscale mondiale et à d’autres lois pertinentes pour endiguer les fuites de capitaux qui coûtent à l’Afrique environ 80 milliards de dollars par an, et faire en sorte que les sommes et les biens détournés illicitement du continent puissent être ramenés une fois qu’ils sont suivis avec succès. Les solutions devraient être alors trouvées le plus tôt possible, pour que l’Afrique retrouve son équilibre de retenue financier et garantir ainsi une nouvelle étape de redressement économique sain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button