SAHARA MAROCAIN : ENNEMI D’HIER, AMI D’AUJOURD’HUI, LE LIBÉRIA DÉCLARE SA POSITION POSITIVE ET CONSTRUCTIVE À L’ONU ET SIGNE DES ACCORDS DE GRANDES IMPORTANCES AVEC LE MAROC

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, a salué, lundi à Rabat, la position “positive et constructive” du Liberia vis-à-vis de la question du Sahara marocain.

M.Bourita, qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec son homologue libérien Dee-Maxwell Saah Kemayah à l’issue de leur entretien, a nettement souligné que le Liberia a activement soutenu la légalité internationale et les droits légitimes du Royaume du Maroc sur son Sahara, en particulier au niveau des Nations Unies.

M.Bourita a indiqué que la première visite de M. Saah Kemayah au Maroc s’inscrit dans le cadre des relations distinguées entre les deux pays, que ces rapports ont connu des évolutions positives durant les dernières années, comme en témoignent la tenue de la Commission Mixte en 2019, l’ouverture du Consulat libérien à Dakhla en mars et la signature d’une série d’accords.

M.Bourita a relevé que trois accords ont été signés, hier lundi, entre les deux pays dans les domaines de l’Agriculture, de la Santé et de l’Enseignement Supérieur, notant que ces accords s’ajoutent à neuf autres accords signés lors de la réunion de la Commission Mixte.

M.Bourita a notamment révélé qu’il s’est mis d’accord avec son homologue libérien pour développer davantage les relations bilatérales, tout particulièrement à travers une mission pour la coopération sectorielle qui se rendra prochainement à Monrovia, comme il a été convenu également de préparer la prochaine session de la Commission Mixte.

La qualité des échanges entre le Maroc et le Liberia reflète l’excellence des relations bilatérales entre les deux pays qui s’inscrit dans le cadre d’une Feuille de route aux contours bien définis.

Le Maroc envisage d’approfondir cette relation d’exception dans le cadre du programme de relance « Liberia Vision 2030 », relevant que le Royaume s’emploiera à faciliter l’obtention des visas pour les citoyens libériens et à participer à la mise à niveau des installations électriques de base au Liberia.

M.Bourita a, de même, appelé à étoffer le cadre juridique de la coopération bilatérale entre les deux parties, en particulier dans les domaines de l’aménagement hydro-agricole, de l’eau potable, des infrastructures, de l’énergie et de la pêche marine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button