TANGER-MED: PAS POUR LA DROGUE,UN INSPECTEUR DOUANIER SUSPENDU DE SES FONCTIONS

Il semble que la série du harcèlement sexuel au sein de l’Administration publique n’en finit pas, malgré les chapitres qui les criminalisent, pour la garantie de l’Egalité, et les Droits, comme prévu par le Projet de Loi n 103-13, sur la lutte contre la violence des femmes, qui a été ratifié par la Majorité, lors d’une Session publique de la Chambre des Représentants tenue le mois dernier.
Nouveau scandale, dont la victime est une fonctionnaire de l’Administration des Douanes du Port de Tanger-Med, de la part d’un de ses collègues du grade d’Inspecteur, qui d’après nos sources, et après son impatience envers la conduite extra-murale de son collègue, a décidée d’écrire à son administration, pour raconter son cauchemar, qui n’en finit guère.
Le Directeur Général envoie dès lors, une Commission d’inspection pour enquêter sur les allégations émises par l’employée à l’encontre de son collègue.
D’après nos sources, la Commission a conclue qu’il y a eu effectivement plusieurs communications du Whatsapp, où le collègue Inspecteur, essayait par tous les moyens d’attirer la femme, y compris l’utilisation du pouvoir et de l’influence, pour arriver à ses fins.
Ainsi, et conformément aux dispositions de la Législation, le Directeur Général des Douanes a décidé , après les conclusions de l’inspection, de suspendre l’Inspecteur en question et de le différer devant les Instances dirigeantes, pour prendre les mesures adéquates à son encontre .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button