SAHARA MAROCAIN/CNN : M. OMAR HILALE: » LE polisario EN DÉCLARANT LA GUERRE ET EN SE RETIRANT DU CESSEZ-LE-FEU, ALORS IL N’A PLUS DE PLACE SUR LA TABLE DES NÉGOCIATIONS »

HIBAPRESS-RABAT- AGENCES

L’ambassadeur Représentant Permanent du Maroc à l’ONU M. Omar Hilale était l’invité de l’émission “Connect the World”, animée par la présentatrice vedette de CNN, Becky Anderson. Sans trop aller en besogne et parler dans le vide, M. Hilale est sortie encore une fois de plus sincère et plus appliqué dans son intervention ou il a donné une vrai leçon de réalisme et de grande vérité sans moindre détours sur ce qu’à perpétré le polisario à l’encontre du Maroc à Guergarat ou les séparatistes ont tout simplement voulu défier l’ONU et le Monde en effectuant des hostilités violentes et concrètes contre la légalité internationale, en brisant l’Accord du cessez le feu imposée par le C/S depuis 1991

Cette fâcheuse façon d’agir du polisario avait donc amené le Maroc à intervenir dans le respect total des instructions de l’ONU pour mettre fin à l’hégémonie des mercenaires du polisario et rendre ainsi la stabilité à Guergarat, bien sur avec l’applaudissement de l’ONU et du Monde entier, qui a salue vivement l’alternative du Royaume du Maroc et de son Roi SM Mohammed VI, le Chef Suprême des FAR, qui ont donc ratissé la place en question

Aussi, M. Hilale n’est pas allé par quatre chemins pour mettre les points là ou il faut : »Lorsqu’une partie déclare la guerre et se retire du cessez-le-feu, alors elle n’a plus de place sur la table des négociations. Le polisario s’est tout simplement disqualifié de toute participation au processus politique. Le polisario et ses milices armées qui sont à l’origine des tensions dans la zone tampon d’El Guerguerat au Sahara Marocain, où ils ont ramené, le 21 octobre dernier, des femmes et des enfants, en plus d’éléments armés, pour bloquer la circulation civile et commerciale au niveau du point de passage de Guergarat, au moment ou le Maroc s’est abstenu, à la demande du Secrétaire général de l’ONU, de toute action pendant plusieurs jours. Mais vous savez, il y a un temps pour la diplomatie et un temps pour l’action et face au refus du polisario d’obtempérer aux appels du chef de l’ONU, le Maroc n’avait eu d’autre choix que d’assumer ses responsabilités et prendre les choses en main en conduisant une opération de génie civile pour restaurer la circulation au niveau du point de passage d’El Guerguerat ».

M.Omar Hilale a tenu à préciser aussi que « cette opération menée par les Forces Armées Royales (FAR) a été conduite en plein jour et en présence d’observateurs onusiens, qu’aucun civil n’a été blessé ou touché durant cette opération ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer