“Bayt Dakira”, un temple d’histoire reflétant une mémoire commune

Hibapress / MAP

Le ministre de l’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saaid Amzazi a affirmé, samedi à Essaouira, que “Bayt Dakira” constitue un temple d’histoire qui reflète un riche patrimoine et une mémoire commune, tout en saluant les initiatives ayant été entreprises pour la mise en œuvre de cet Espace.

“Notre mémoire est une mémoire plurielle qui est le fruit de cette diversité culturelle. Aujourd’hui, le Maroc peut se réjouir de cette richesse grâce à laquelle le Royaume se distingue et fait l’exception parmi les pays arabo-musulmans”, a soutenu M. Amzazi, qui s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de signature, à “Bayt Dakira”, d’une convention de partenariat et de coopération entre le ministère, le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc et l’Association Essaouira-Mogador, en vue de la promotion des valeurs de tolérance, de diversité et de coexistence au sein des établissements scolaires et universitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer