ONDA : CE À QUOI EST ATTRIBUÉ LA BAISSE DU TRAFIC AÉRIEN NATIONAL

HIBAPRESS-RABAT-ONDA

L’Aéroport international de Marrakech a accueilli à fin octobre dernier quelque 1.412.479 passagers contre 5.302.743 voyageurs durant la même période de l’année précédente.

L’ONDA attribue ces mauvaises performances à la pandémie de la Covid-19, qui continue d’affecter le secteur aéronautique et de peser sur la reprise du trafic aérien.

Pour le seul mois d’octobre dernier, le trafic aérien de l’aéroport Marrakech-Menara a reculé de 94,88 %, en accueillant 30.662 passagers, contre 599.090 passagers durant la même période de l’année précédente.

Pour rappel, cette infrastructure aéroportuaire internationale avait accueilli 12.941 voyageurs en septembre dernier, 9.184 passagers en août dernier et 5.952 voyageurs en juillet dernier.

S’agissant du trafic mouvements d’avions, les aéroports du Maroc ont enregistré durant le mois d’octobre dernier quelque 5.024 mouvements d’avions, en baisse de 71,94 % par rapport à la même période de l’année écoulée. La part de l’aéroport Marrakech-Menara est de 8,30 % de ce trafic, derrière l’aéroport Mohammed V (48,27%) et devant l’aéroport Agadir Al Massira (7,52 %).

Concernant le Top 5 des routes aériennes internationales en octobre 2020, la ligne Marrakech-Paris-Orly s’est classée 4è avec 9.471 passagers et une part de 3,10 %, derrière la ligne Mohammed V-Paris CDG avec 19.765 voyageurs et une part de 6,46 %, la ligne Mohammed V-Paris-Orly avec 12.933 passagers et une part de 4,23 % et la ligne Tanger-Malaga avec 10.894 passagers et une part de 3,56%.

Au niveau national, le trafic commercial des passagers a enregistré, sur les dix premiers mois de l’année 2020, une baisse de 70,79%, par rapport à la même période de 2019, s’établissant à 6,144 millions voyageurs.

Pour le seul mois d’octobre, les aéroports du Royaume ont enregistré une baisse de l’ordre de 82,02%, par rapport à la même période de l’année 2019, en accueillant 388.659 passagers contre 2.161.696 passagers en octobre 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer