MADRID: CONSULATS ENTRE L’ENCLUME DU MINISTÈRE DES A/E/C/I ET LE MARTEAU DES IMMIGRÉS

YASSIR EL IHYAI – HIBAPESS/MADRID ( TRADUCTION)                                                                                                                          Il n’est plus acceptable de répondre aux attaques racistes répétées contre nos citoyens par ce silence honteux du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, tout aussi bien ceux responsables de l’Immigration. La diffusion de la vidéo à une vitesse fulgurante qui démontre un policier espagnol qui abuse de coups de pieds en tabassant un immigré marocain couché sur le sol, fait révéler la réalité que vivent nos concitoyens hors leur pays. Cela met en clair que certains ministères en matière de commodité de charge des citoyens, n’agissent nullement en conséquence et les émigrés dont donc laissés pour compte eux qui sont partis pour gagner leur vie et chercher la sécurité nécessaire mais sont confrontés à cette machine raciste (Qui sont tués par une machine de choc électrique (Almeria), qui ont été tués par des balles dans la tête (Via Valencia), qui ont été tués par des balles dans la tête (Via Valencia) et d’autres dans les postes de police (Vallée du Hajj Wara) (Palma de Majorque), tous les cas espacés en termes de lieu et de proches dans le temps, tous ces cas n’ont aucun moment attiré l’attention des autorités concernées si ce n’est rarement émettre un communiqué timide qui ne dit presque rien !Parfois quelques mouvements limités chacun selon le Cercle de son Consulat rien que pour sauver la face et absorber la colère des migrants. L’immigré marocain vit dans la peur constante et est devenu la cible des attaques des cafés et des rues, ce qui a entaché la réputation des Consulats ou la seule phrase qui les soulage est :  » souffre de complications psychologiques » .Maintenant,
êtes-vous concerné par ces attaques racistes? Ou tout simplement notre dignité est-elle si bafouée alors que la dignité des espagnols dans notre pays reste au-dessus de tout le reste?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button