Climat: Biden s’engage à rejoindre l’Accord de Paris dès le premier jour de son mandat

Hibapress / MAP

Le président élu américain Joe Biden s’est engagé samedi à rejoindre l’accord de Paris sur le climat dès le premier jour de sa présidence, alors que les dirigeants du monde organisaient un rassemblement virtuel pour célébrer le cinquième anniversaire du pacte international visant à enrayer le réchauffement climatique.

“Il y a cinq ans aujourd’hui, le monde s’est réuni pour adopter l’Accord de Paris sur le changement climatique. Et dans 39 jours, les États-Unis vont le rejoindre”, a déclaré M. Biden sur Twitter, promettant que les Etats-Unis allaient “rallier le monde pour pousser nos progrès plus loin et lutter contre la crise climatique”.

Dans un communiqué diffusé à l’occasion de cette réunion virtuelle à laquelle participent les dirigeants de plus de 70 pays, M. Biden a indiqué qu’il commencerait “immédiatement” à travailler avec ses homologues du monde entier, notamment en convoquant les dirigeants des principales économies à un sommet sur le climat dans les 100 premiers jours de son mandat.

Lors de la campagne présidentielle, M. Biden s’était engagé à fixer un objectif de réduction des émissions américaines de gaz à effet de serre à zéro net “au plus tard en 2050”, une promesse qu’il a réitérée samedi.

Biden n’aura pas besoin du soutien du Sénat pour rejoindre l’accord qui avait été mis en place par un décret exécutif. L’administration de Biden n’aura plus qu’à envoyer une lettre aux Nations Unies, et le retour officiel prendrait effet dans 30 jours.

Les États-Unis sont le deuxième plus grand émetteur de gaz à effet de serre au monde derrière la Chine et sont considérés comme un élément clé de l’effort mondial visant à réduire les effets du changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button