Le ministère chargé des MRE veille à assurer la convergence et l’efficacité dans le traitement des plaintes des MRE

Hibapress / MAP

Le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) coordonne avec les différents intervenants pour atteindre la convergence et l’efficacité dans la réception et le traitement des plaintes des Marocains du monde, a souligné, mercredi à Rabat, la ministre déléguée chargée des MRE, Nezha El Ouafi.

Le ministère veille à servir les questions légitimes de la diaspora marocaine et à améliorer la qualité des services qui lui sont offerts par les établissements publics, les services de l’État et les collectivités territoriales en trouvant les solutions à leurs problèmes, notamment les conflits liés aux administrations, a indiqué Mme El Ouafi lors de la cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente entre le ministère et l’Institution du Médiateur du Royaume visant à améliorer la qualité des services administratifs fournis aux MRE.

En signant ce mémorandum, le ministère veut bénéficier de l’expérience du Médiateur du Royaume, notamment en matière de gestion informatique du système de plaintes, de facilitation des moyens de traitement des conflits liés à l’administration marocaine ou l’administration des pays de résidence, a-t-elle ajouté, notant qu’il vise aussi à ce que la coopération et la coordination entre les deux parties intègre tous les autres services liés aux domaines à intérêt commun.

De son côté, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a relevé que la signature de ce mémorandum d’entente est une expression claire du grand intérêt porté aux plaines des Marocains du monde et une manifestation de l’idée du travail commun visant à s’occuper des affaires des MRE.

En outre, ce mémorandum se veut une transformation méthodique dans la relation de l’Institution du Médiateur du Royaume avec l’administration, puisque cette institution reflète, actuellement et de manière effective, les compétences qui lui sont attribuées, à savoir garantir la communication effective entre les citoyens et l’administration.

Ce MoU vise notamment à renforcer la coordination et la coopération afin de permettre aux Marocains du monde d’avoir accès à des services administratifs de qualité et à une gestion intégrée et coordonnée des plaintes et des demandes qu’ils soumettent à l’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer