VOICI POURQUOI L’ALGÉRIE A CHOISI LE VACCIN RUSSE ET NON LE CHINOIS

HIBAPRESS-RABAT

La course pour l’acquisition du vaccin anti-Covid-19 bat son plein et si le Maroc s’est dirigé vers la Chine pour recevoir sa dose complète de 20 Millions d’injections, l’Algérie, elle, a vu que son sort dépend de celui de la Russie et du vaccin Spoutnik V

C’est dans ce contexte donc quelL’Algérie vient de signer un contrat de gré à gré simple avec un laboratoire russe pour l’acquisition du vaccin contre coronavirus Spoutnik V, au moment même ou des contacts avec d’autres laboratoires étrangers soient également en cours.

L’Algérie a finalement opté pour le vaccin Spoutnik V, seulement parce qu’il ne nécessite pas de lourdeurs logistiques pour un stockage sous très basse température et par conséquent offre aux autorités algériennes la possibilité de le fabriquer localement.

Puis, ce qui facilite cette offre aussi c’est que le Fonds russe d’investissement directs propose, en outre, diverses formes de coopérations dont l’acquisition directe, le transfert de technologie, la production conjointe et la participation à la phase III des tests cliniques

Le Spoutnik V, premier vaccin anti-Covid-19 au monde, a été homologué en Russie en août dernier, alors que c’est la troisième phase des essais qui va permettre d’évaluer son efficacité à 91,4%.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button