Azemmour : Craignant le regain de l’insécurité, la population sort manifester !

Mohamed LOKHNATI

La population d’Azemmour replonge dans un malaise profond de panique, après la décision de mutation dont le commissaire et chef du C/C, Brahim LOURAOUI, avait fait dernièrement l’objet vers El Jadida. Une décision qui tombe comme un couperet, poussant les habitants à sortir ce dimanche manifester dans les principales rues de la ville.
Devant le fait accompli, de nombreux représentants d’ONG, des droits humains, et de nombreuses autres franches d’habitants, ont d’emblée exprimé leur rejet de cette décision, trouvant injuste la mutation de cet agent de police  qui venait tout juste d’asseoir les bases de sécurité et de sérénité au sein d’une population, proie pendant très longtemps au phénomène de la criminalité, toutes sortes confondues.
La marche a pris comme départ la mosquée Zaïtouna dans le centre d’Azemmour, avant de sillonner certaines rues de la ville, dans un total esprit d’organisation et de responsabilité
La ville d’Azemmour et depuis l’avènement du commissaire Brahim LOURAOUI, reconnaît Ahmed L, commerçant de son état, a retrouvé sa quiétude et sérénités. Cet stabilité et équilibre sécuritaire s’expliquent par la baisse du taux de criminalité sous toutes ses formes (trafic de drogue et de psychotropes, prostitution et proxénétisme, agressions à l’arme blanche, vols, enlèvements, etc..,), précise de sa part Mohamed S, promoteur marocain habitant Azemmour.
Ce responsable aguerri et très vigilant, et grâce à ses interventions implacables, a également réussi à mettre le grappin sur une grande partie de dévoyés et de dangereux criminels faisant l’objet de nombreuses notes de recherches. Une vraie perte pour la ville d’Azemmour et sa population !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button