ALGÉRIE/RETOUR DE TEBBOUNE EN RFA. DES OBSERVATEURS : TEBBOUNE EST « PARALYSIE », SOUFFRE D’AUTRE CHOSE QUE LE CORONAVIRUS ET SA PRÉSENCE À ALGER EST UN LEURRE

HIBAPRESS-RABAT

Tebboune retourne en Allemagne pour poursuivre ses traitements médicaux dont il a besoin en urgence

Tebboune, à son retour avait bandé son pied pour faire supposer qu’il a un quelconque mal et devait alors retourner en Algérie sur une chaise roulante. Un leurre que les algériens ont vite découvert puisque Tebboune est parti pour coronavirus et non pour autre chose et le fait de bander son pied et le séjours passé dernièrement à alger démontrent que d’autres mystères l’entourent, étant donné qu’un atteint de coronavirus ne peut se déplacer de la sorte et revenir de la sorte sauf s’il est atteint d’une autre maladie qui ne serait être que le cancer des poumons et qu’il est tout prêt de se placer lui aussi sur sa chaise roulante comme Bouteflika. D’ailleurs lors de son dernier conseil des ministres, on le film de loin comme si on avait loué une doublure pour le remplacer et faire en sorte qu’il soit Tebboune

Le président Tebboune est vraiment très malade et souffrant et l’armée le clan du général Chenagriha a voulu le faire venir au pays pour contrer la rentrée « officieuse » du général en retraite Khaled Nezar, qui rejoint ainsi les rangs de Said Bouteflika, Taoufiq et Tartag…Toute une bagarre pour le pouvoir qui se joue en coulisses mais sur que Tebboune va connaitre le même sort que celui de Bouteflika

Aujourd’hui en partance pour l’Allemagne, Tebboune a voulu lancer un message, lui le « paralysie qui se nourrit de l’armée du général Chenagriha, affirmant que  L’Etat, « est debout par ses institutions, la mobilisation de l’ensemble des responsables, et précisément l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale pour ses efforts dans l’assistance aux citoyens et la préservation de la sérénité au niveau national ».

Et pour mieux vouloir gérer la situation, toujours en dupant le peuple, il affiche: « même en étant physiquement loin, je continuerai à suivre au quotidien les affaires du pays avec tous les responsables », c’est-à-dire que c’est l’armée qui dirige et lui signe !

Toujours est-il, le peuple a depuis fort longtemps pris conscience de ce qui se trame dans le Palais El Mouradia et s’offre le plaisir de ne pas suivre les duperies de ceux qui maitrisent le pays, en attendant qu’il puisse se libérer de ce qu’il appelle : « la 3isaba »

Un commentaire

  1. Connard de journaleux marocains. Ya himar la RFA n’existe plus depuis la chute du mur de Berlin. On voit l’étendu de l’imbécilité des marocains et de leur analphabétisme non assumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer