FRANCE/ VISIOCONFÉRENCE APRÈS LES ÉVÉNEMENTS DE DAKHLA. LA CONSULE DU MAROC À ORLY ET L’ASSOCIATION « MÉMOIRE FRANCE-MAROC » : « LE DEVOIR DE MÉMOIRE ET DE TRANSMISSION»

HIBAPRESS-RABAT

Les derniers événements de Dakhla avec notamment l’ouverture du Consulat des USA et les futurs projets envisagés ont donné une certaine dynamique à notre Diplomatie qui se réjouit fortement de ce mouvement instauré à Dakhla

C’est ainqie que lors d’une rencontre virtuelle, tenue sous le thème « le Sahara Marocain, Histoire, présent et perspectives », à travers une visioconférence organisée, récemment, à l’initiative du Consulat du Royaume à Orly, en partenariat avec l’Association « Mémoire France-Maroc » s’inscrit dans le cadre des cycles de conférences organisées par la représentation consulaire marocaine sur « le devoir de mémoire et de transmission ».

Elle a été animée par d’éminents intervenants des milieux universitaire, politique et associatif: Aabadila Semlali chercheur sur le dossier du Sahara Marocain, Youssef Chiheb professeur et consultant en développement à l’Université Paris XIII, Ali Najab ancien détenu dans les camps de Tindouf, auteur du livre « 25 ans dans les geôles de Tindouf », ainsi que Françoise Bastide, sociologue et conférencière résidente à Dakhla et Nouria Zendafou Rezek, présidente de l’Association « Mémoire France Maroc ».

Intervenant à cette occasion, la Consule générale du Maroc à Orly Nada Bakkali Hassani a souligné l’importance de cette visioconférence dans la mesure où elle offre l’opportunité aux jeunes et futures générations de méditer les leçons, les enseignements et la valeur des étapes historiques de l’indépendance du Royaume.

Elle s’est également félicitée de la reconnaissance des États-Unis de la Souveraineté du Maroc sur le Sahara qui constitue l’aboutissement de deux années de discussions entre les deux pays, notant qu’à travers cette décision, les puissances mondiales confirment qu’il n’existe pas de solution à la question du Sahara en-dehors de la Proposition Marocaine d’Autonomie des Provinces du Sud sous Souveraineté du Royaume.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer