USA : L’AFRIQUE ENTRE TRUMP ET JOE BIDEN. NOUVELLE POLITIQUE ?

HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

En quatre années à la Maison Blanche, Donald Trump n’a pas effectué un seul voyage officiel en Afrique. Tout juste l’ex-président américain a-t-il laissé à son épouse Melania le soin de visiter en une semaine de promenade touristique et glamour le Ghana, le Malawi, le Kenya et l’Egypte

Le Continent africain n’a évidemment pas été un thème majeur du candidat Joe Biden mais celui-ci a publié lors de sa campagne un document à destination des diasporas. « Il y parlait d’une relation plus équitable, de la relance du programme Yali  Youth African Leaders – instauré sous Obama et de la fin de la restriction des visas » qui touchait les ressortissants du Nigeria, de la Somalie et du Soudan.

Dans l’administration qui s’installe, deux enfants de la diaspora nigériane tiendront justement une place particulière : Adewale « Wally » Adeyemo, conseiller économique sous la présidence Obama avant de prendre la tête de la Fondation de l’ex-président, doit occuper le poste de Secrétaire Adjoint au Trésor. Osaremen Okolo, 26 ans, a, quant à elle, été nommée Conseillère au sein de l’équipe chargée de lutter contre la pandémie de Covid-19.

Au-delà de ces symboles d’une Amérique prête à renouer avec son histoire d’ouverture, la politique africaine de Washington s’inscrira vraisemblablement dans la continuité des années Obama, même si le premier président afrodescendant a davantage suscité d’espoir que légué des réalisations,  son approche est une feuille de route pour l’avenir avant que Biden impose sa marque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button