L’opposant russe Alexeï Navalny condamné à trois ans et demi de prison

Hibapress

L’opposant russe Alexei Nvalny a été condamné mardi par un tribunal de Moscou à trois ans et demi de prison ferme, révoquant le sursis d’une précédente condamnation.

La juge Natalia Repnikova a indiqué que Navalny devra purger trois ans et demi de prison de sa peine prononcée en 2014, moins la durée qu’il avait passé assigné à résidence cette année-là.

Selon le Tribunal, il a violé les conditions du contrôle judiciaire qui accompagnait sa peine de trois ans et demi avec sursis qui a donc être transformée en sentence ferme.

Il devra donc passer deux ans et demi en détention, selon son organisation, le Fonds de lutte contre la corruption. Son avocat a toutefois annoncé qu’il ferait appel.

Alexeï Navalny avait été condamné à ce sursis en 2014 pour des détournements dans la filiale russe d’un groupe français, via une entreprise de transport qu’il détenait avec son frère.

M. Navalny a été arrêté le 17 janvier puis incarcéré à son retour d’Allemagne où il avait été soigné cinq mois durant des conséquences d’un empoisonnement présumé.

De son côté, le Kremlin avait dit avant le jugement espérer que l’Union européenne ne va pas conditionner l’avenir de sa relation avec la Russie au sort de l’opposant russe.

« Nous espérons que personne ne fera la bêtise de lier la perspective des relations Russie-UE (au sort) d’un résident d’un centre de détention », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à quelques jours d’une visite du chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell à Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button