LA PRÉVALENCE DU MARIAGE DES ENFANTS DANS LE MONDE SERAIT EN BAISSE SI…

La prévalence du mariage des enfants est en baisse dans le monde entier grâce à une diminution considérable des mariages précoces dans plusieurs pays au cours des dernières années, a annoncé le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).
Globalement, la proportion de femmes mariées pendant leur enfance a diminué de 15% durant la dernière décennie, cette pratique ne touchant plus une femme sur quatre, mais environ une femme sur cinq.

L’Asie du Sud a enregistré la baisse la plus importante du nombre de mariages d’enfants dans le monde au cours des dix dernières années. Ainsi, le risque pour les filles d’être mariées avant leur 18ème anniversaire a diminué de plus d’un tiers, passant de 50% à 30%, en grande partie grâce aux progrès accomplis en Inde. Cette évolution positive est principalement due à l’augmentation des taux d’éducation des filles, aux investissements réalisés par les gouvernements à l’appui des adolescentes et à des messages forts d’information publique sur le caractère illégal du mariage des enfants et les préjudices liés à cette pratique.

Selon les dernières données de l’UNICEF, 12 millions de filles seraient mariées pendant leur enfance chaque année dans le monde. Ces nouveaux chiffres indiquent une baisse cumulée de 25 millions de mariages d’enfants par rapport aux niveaux anticipés à l’échelle mondiale.

Cependant, pour mettre un terme à cette pratique d’ici à 2030, et atteindre ainsi l’une des cibles des objectifs de développement durable, il est indispensable d’accélérer considérablement le rythme des progrès , sinon 150 millions d’autres filles seront mariées avant leur dix-huitième anniversaire d’ici à 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button