COUPE CAF/US MONASTIR-RAJA: TOUTES NOS FÉLICITATIONS À L’ARBITRE ALGÉRIEN ABID CHAREF.

BABA-HIBAPRESS-RABAT

Le Raja s’est qualifié pour les Groupes dans la douleur lors d’un match trop compliqué pour les Verts qui ne sont pas parvenus à garder intact leur avance d’un but qu’ils ont réalisé à Casablanca avant de venir à Monastir pour affronter l’Union locale, encaissant un but égalisateur qui les a menés aux tirs au but, qui leur ont finalement souris 6 contre 5 pour les tunisiens

On notera que le Raja n’a pas été à la hauteur lors des deux matchs “aller” et “retour” pour le compte du dernier tour qualificatif pour les Poules et ne méritait vraiment pas ce succès

Toujours est-il, ce qui nous a fait oublier la mauvaise apparition du Raja et qui nous a le plus plu et rendus très contents et trop satisfaits pour cette rencontre jouée à Monastir, c’est la prestation magnifique et exceptionnelle du grand professionnel le crédible Abid Charef, l’algérien, qui a maîtrisé la situation et a officié la partie de main de maître ne laissant rien au hasard, toujours au four et au moulin et d’une personnalité très présente, dominant tous les acteur en lice dans un contexte, on peut le dire, d’un match trop relevé à cause de son option de derby maghrébin et ou l’USM devait coûte que coûte passer avec tous les moyens qui lui semblent possibles mais Abid était trop ferme sur tous les plans et finalement c’est le Raja qui est passé aux phases des Poules

On regrettera que cela ne fut pas de meme avec l’autre algérien Ben Brahim Lahlou, qui avait massacré le Raja lors de son match face à Tengueth du Sénégal au tour préliminaire pour la Ligue des Champions Afrique lorsqu’il a refusé d’annuler la partie puisque le Complexe Mohammed VI était totalement impraticable à cause des pluies diluviennes qui s’abattaient sur sa pelouse et même, il a volontairement refusé au Raja un penalty flagrant sur Rahimi et a été plus que partial envers les sénégalais, pour être une réelle cause de la non qualification du Raja pour les Groupes de la LDC

Aujourd’hui et en toute franchise, nous saluons de tout cœur Abid Charef, que nous connaissons l’un des meilleurs actuellement en Afrique et son palmarès plaide pour lui. Un bon point, bien loin de toute notion de politique!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer