USA ET DEPUIS 1965, ON CROIT FINALEMENT SAVOIR QUI A TUÉ LE MILITANT NOIR DES DROITS CIVIQUES MALCOM X.

HIBAPRESS(RABAT-AGENCES

Un nouveau témoignage mettant en cause la police de New York et le FBI, ont encouragé la fille de Malcom X Ilyasah Shabazz à réagir afin qu’une enquete autour de l’assassinat de l’ancien militant des Droits Civiques soit de nouveau ré-ouverte . Il s’agit d’une lettre écrite par un ancien policier new-yorkais sur son lit de mort et autorisée par son cousin à être rendue publique à titre posthume.

Le texte a été lu lors de la conférence de presse en présence des filles de Malcolm X qui a eu lieu samedi dernier.

Raymond Wood y raconte qu’il avait été chargé d’infiltrer l’entourage du leader noir charismatique et quelques jours avant l’assassinat, il aurait reçu l’ordre de piéger et d’arrêter deux des gardes du corps du militant noir.

Malcolm X s’est ainsi retrouvé avec une sécurité amoindrie le jour où il devait faire un discours à Harlem, le 21 février 1965. Dans l’Audubon, une salle de bal située dans le quartier de Washington Heights, trois hommes ont fait irruption et ont ouvert le feu, tuant Malcolm X quelque secondes après qu’il se fut éloigné du pupitre où il venait de prononcer son discours.

L’ancien policier assure que la police new-yorkaise et le FBI ont tenu secrets certains aspects du dossier.

À l’issue de la conférence de presse de samedi dernier, les trois filles de Malcolm X ont demandé au Procureur de New York de reprendre l’investigation. Le bureau de Cyrus Vance Jr a fait savoir que la vérification du dossier était déjà en cours. La police a déclaré avoir remis toutes les pièces importantes. Le FBI n’a pas souhaité commenter ces nouvelles révélations.

Quelques jours avant son assassinat, rappelle “le Guardian”, Malcolm X avait déclaré à un journaliste que l’on cherchait à le tuer. Sa maison dans le Queens avait été attaquée à coup de bombes incendiaires une semaine avant sa mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer