LES ALGÉRIENS « NATURALISÉS »: LE VERDICT

La Cour d’Appel de la ville de Fès a statué mardi dernier 6 mars 2018, sur la question de la naturalisation de citoyens Algériens qui a tenu en haleine ces derniers temps les Fassis. Pas moins de 11 inculpés étaient poursuivis, dont des éléments de la police.

Dans son verdict, le Tribunal a prononcé un total de 13 années de réclusion, 6 mois de prison ferme pour l’officier de police pour corruption, alors que le principal instigateur de cette affaire, un mokaddem a écopé, lui, de 3 ans. Le deuxième agent de l’Arrondissement a eu 4 mois ferme, tandis que les 3 Algériens ont été condamnés à 3 ans de prison ferme chacun.

Le Tribunal a par ailleurs innocenté quatre policiers et un Algérien sur les faits qui leurs sont reprochés.

Pour rappel, cette affaire a vu le jour à l’Aéroport International Ménara de Marrakech, où les policiers avaient arrêté l’année dernière un citoyen Algérien en possession de papiers d’identités marocains délivrés par un agent Communal de l’Arrondissement Ain Harroun de Fès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button