NIZAR BARAKA ET LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal Nizar Baraka a commenté la poursuite judiciaire contre 4 journalistes par le président de la Chambre des Conseillers, ainsi que l’affaire Taoufik Bouachrine.

Dans sa déclaration au Forum organisé mercredi dernier par la MAP, sur le thème ‘Quel positionnement du Parti de l’Istiqlal dans la vie politique actuelle’, le nouveau patron du Parti d’Allal El Fassi a rappelé les positions préliminaires à cet égard, aucune ingérence dans les affaires traitées devant la justice.

D’autres part, M Baraka ajoute : »nous nous considérons dans un Etat de Droit et de Loi et nous refusons toute ingérence dans tout ce qui touche à la liberté d’expression ,tout en encourageant tout ce qui a été réalisés,jusque-là, par notre pays le Maroc dans ce domaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button