ASSOCIATION CLUB MARTIL DE SURFCASTING/ GRAND CONCOURS NATIONAL DE LA PÊCHE À LA CANNE: LA FEMME À L’HONNEUR

BABA-HIBAPRESS-RABAT

La Femme! On peut la vénérer comme certains peuvent l’ignorer mais en tout état de cause, la Femme reste un atout majeur pour la Société

La Femme, comme on pouvait donc le constater a pu pénétrer tous les domaines que fréquente l’Homme pour vouloir le concurrencer et c’est tout à l’honneur de notre pays qui se targue d’être un Royaume tolérant, ouvert et ambitieux

Aussi, voilà que vendredi et samedi derniers à la ville de Larache, il y avait un grand concours national de la Pêche à la Canne, un domaine réservé, jusque-là, aux hommes mais ce nouveau sport si valeureux, séduisant et d’une portée touristique, a été  » envahi » par des Femmes qui ont voulu, pour les circonstances, vouloir faire savoir de quel bois elles se chauffent

En effet, à part la championne du Maroc Sara Risse une vraie habitué à ce genre d’activité, MME Mounia, une doctoresse dentiste, et Benjelloun Maria entre autres ont été elles aussi au rendez-vous ou elles ont excellée de mille feux

Madame Mounia, natif de Fès mais qui a vécue son enfance à Agadir a eu l’opportunité de porter la Canne à 06 ans pour ne jamais plus la lâcher. Aujourd’hui, elle entend céder le flambeau a ces petits enfants qui l’ont d’ailleurs accompagnés dans ce concours. Elle donne toute son énergie pour la Pêche à la Canne au point de plaire fortement à son mari qui a, finalement, accepté le fait accompli pour y adhérer complètement

Madame Benjelloun en demeurant à Mansouria s’est retrouvée plus prêt de la mer et a ainsi pu s’adapter à la Canne à Pêche pour ne jamais plus la lâcher elle aussi depuis son enfance à nos jours. Elle peut même partir pour de longues journées à cherche à pécher sans nullement se sentir seule ou dépaysée car, elle s’est attachée pleinement à la Pêche à la Canne

Ce grand concours National de la Pêche à la Canne, organisé par l’Association Club Martil de la Pêche à la Canne et Surfcasting , a été une merveilleuse rencontre qui a éblouie tout le monde, surtout qui sont venues pour la première fois, à l’image notamment d’un couple de Salé, Oumayma et Youssef, qui avaient passés la Lune de Miel en mer et leur premier bébé élevé à la mer pour que toute la famille soit une famille adaptée à la Pêche à la Canne, pour le meilleur comme pour le …bien être

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button